Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

vendredi 20 février 2015

Les bienfaits du pissenlit (Taraxacum officinale)

Bien qu'il soit considéré comme une mauvaise herbe, le pissenlit possède de nombreuses vertus médicinales. Elle est traditionnellement utilisé pour ses propriétés médicinales : ses feuilles et ses racines sont en effet riches en composants actifs, capables notamment de stimuler le fonctionnement hépatique. Dès le XI ème siècle, le pissenlit est recommandé par les médecins arabes. Ce sont surtout les racines du pissenlit qui ont des propriétés médicinales, elles ont notamment une action bénéfique sur le foie.


Le pissenlit, petite plante vivace pousse à l'état sauvage un peu partout dans le monde, et est également cultivé à des fins médicinales. Il possède une forte racine pivotante et des feuilles d'un vert plus ou moins foncé. Chaque plante ne porte qu'une fleur jaune vif, s'ouvrant à l'aube et se refermant le soir par temps humide. Une fois fanée, elle cède la place à une boule plumeuse de graines, que le vent dispersent ou les enfants qui soufflent dessus :)

La racine du pissenlit est employée depuis les temps les plus anciens pour soigner les troubles digestifs et hépatiques, tandis que ses feuilles fraîches, consommées en salade, permettent de faire une cure de printemps dépurative. C'est la plante tout entière, racine et feuilles, récoltée et séchée avant la floraison, qui entre aujourd'hui dans la composition des compléments.

Le pissenlit dans l'organisme

Le principe amer caractéristique du pissenlit, la taraxine, est maintenant parfaitement identifié. Il lui donne ses propriétés apéritives, cholérétiques (stimulant la production de bile) et cholagogues (qui facilitent l'excrétion de la bile de la vésicule), pour lesquelles, selon les Cahiers de l'Agence du médicament (1998), la plante est traditionnellement utilisée.

Elle favorise également les fonctions urinaires et digestives. D'autres substances actives sont présentes dans la plante : des stérols, des flavonoïdes (rutine, lutéoline, quercétol), des terpènes et du potassium en quantité importante (30 % des minéraux de la plante). La racine est particulièrement riche en inuline (un glucide présent également dans la racine de chicorée).

Le pissenlit est principalement indiqué pour :

  • Stimuler l'appétit grâce à ses composants amers
  • Faciliter la digestion en augmentant la sécrétion de bile
  • Pourrait jouer un rôle dans la prévention des calculs biliaires
  • Possède une action diurétique et laxative
  • La racine de pissenlit est un puissant dépuratif naturel

Principaux effets bénéfiques du pissenlit


Le pissenlit est réputé à juste titre pour améliorer la digestion des graisses, grâce à son action sur le foie et la vésicule biliaire.

Il est utile en cas de lenteur digestive, de dyspepsie et de manque d'appétit.

Il est parfois associé à d'autres compléments destinés à stimuler le foie, en particulier le chardon-Marie, le radis noir, la chélidoine, l'inositol, la méthionine et la choline. De telles combinaisons sont généralement vendues dans les magasins diététiques en tant que préparations lipotropes (aidant à protéger les cellules hépatiques).

Le pissenlit est aussi utilisé comme laxatif doux. Il stimule l'élimination urinaire, en raison de sa richesse en potassium, un diurétique naturel : il est donc efficace en cas de rétention d'eau et d'œdèmes. Son action sur le foie et la vésicule biliaire facilite l'élimination des toxineselle favorise aussi le travail d évacuation des toxines par les reins. Grâce à sa composition chimique équilibrée, la racine de pissenlit élimine les toxines d'origine infectieuse et celles qui proviennent de la pollution. Elle est très efficace en cas de constipation, de problèmes cutanés (acné, eczéma, psoriasisou rhumatismaux (gouttearthrite).

D'autres effets bénéfiques du pissenlit

ll est possible que la racine de pissenlit soulage l'endométriose et la sensibilité des seins avant les règles ainsi que d'autres symptômes dus à un excès d'œstrogènes. Elle renforce en effet la capacité du foie à rétablir l'équilibre hormonal chez les femmes qui souffrent de tels troubles.

La plante tout entière faciliterait l'assimilation du fer, qu il soit fourni par l'alimentation ou par des compléments, ce qui la rendrait efficace pour soigner certains types d'anémie.

Il se peut même qu'elle puisse aider au traitement du cancer en tant que stimulant de facteur de nécrose tumorale (TNF - alpha). C'est du moins ce que certaines études ont déjà indiqué : les Japonais ont mis au point un extrait de racine de pissenlit lyophilisé destiné à soigner les tumeurs (travaux publiés en 1999), et les Chinois, encouragés par les résultats de ce type de thérapie sur les animaux, essaient de traiter le cancer du sein avec des extraits de pissenlit. D'autres recherches devront cependant déterminer si un tel traitement est vraiment actif. Les recherches méritent d'être poursuivies...

On a enfin constaté que le pissenlit abaissait le taux de sucre sanguin chez les animaux, ce qui indique que cette plante pourrait intervenir comme modulateur du glucose sanguin dans le traitement du diabète.

Les compléments à base de pissenlit

Les compléments à base de pissenlit sont à prendre de préférence avant les repas quand ils sont destinés à stimuler le foie. L'extrait liquide de pissenlit doit être bu dilué dans de l'eau. Aucune contre-indication n'existe pour les femmes enceintes ou celles qui allaitent.

Pour stimuler le foie : prenez soit 1 gélule 2 fois par jour soit, 500 mg d'e×trait sec de racine.
Constipation : buvez une tasse d'infusion de racine de pissenlit 3 fois par jour.
Rétention d'eau : buvez 1 tasse d'infusion de feuilles de pissenlit 3 fois par jour.

Effets secondaires possibles

Le pissenlit n'a aucun effet secondaire important. Pris a haute dose, il peut toutefois entraîner des éruptions cutanées, des maux d'estomac ou de la diarrhée. Arrêtez le traitement des l'apparition de l'un de ces symptômes, et consultez votre médecin.

Constituants : Amer (lactucopicrine), triterpènes, vitamines A, B, C.
Dans la feuille : acides aminés, caroténoïdes, minéraux (potassium).
Dans la racine : taraxacoside, sucres, minéraux (potassium, calcium). 

Infos en plus

Le pissenlit est également appelé dent-de-lion, du latin "dens leoms", allusion à la forme très découpée de ses feuilles. Le pissenlit est proche parente de la chicorée. La racine de pissenlit est récoltée au bout de 2 ans. Les feuilles présentent une teneur élevée en potassium. Les feuilles de pissenlit peuvent être consommées en jus, crues, en salade ou séchées.

Sans Cellulite