Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

dimanche 14 septembre 2014

Comment vaincre les nausées et vomissements

Les nausées se manifestent par une sensation de malaise associée à une envie de vomir. Les médecins disent qu'ils ne faut pas essayer de se faire vomir lorsque l'on ressent des nausées. Si le vomissement survient naturellement (sans vous forcer), ne l'entravez pas : cela vous soulagera et vous débarrassera d'une éventuelle substance toxique qui peut parfois vous sauver la vie. Si vous avez des nausées légères, utilisez des médicaments anti-nausée pour apaiser votre estomac.

Les symptômes


  • Sueurs et frissons
  • Perte de l'appétit
  • Salivation excessive
  • Douleurs abdominales
  • Vertiges
  • Essoufflement


Les infusions pour l'estomac

  • L'un des remèdes les plus anciens et sans doute les plus efficaces est le gingembre, qui calme à la fois les nausées et le mal des transports. J'ai lu un jour dans un article que les chirurgiens qui sont souvent confrontés au sang de leur patient utilisent ce remède couramment en cas de nausée. Cette plante doit ses propriétés reconstituantes à ses huiles volatiles, qui favorisent la digestion, calment les muqueuses irritées et tonifient les muscles de l'appareil digestif. Le gingembre stimule la production de la bile par le foie, laquelle contribue à la digestion des graisses, et se révèle particulièrement utile en cas d'excès alimentaire.
  • Pour éviter le mal des transports, il faut prendre une première dose de gingembre 3 ou 4 heures avant le départ. Si vous êtes enceinte, vous pouvez utiliser cette plante à faible doses pour prévenir les nausées matinales mais prenez d'abord conseil auprès de votre médecin. Évitez le gingembre si votre taux de plaquettes sanguines est bas car, à fortes doses, cette plante entrave la coagulation du sang.
  • La menthe poivrée a un effet apaisant sur les parois de l'estomac. De nombreuses marques d'infusion à la menthe poivrée sont vendue en sachets ou en vrac. Buvez-en une tasse dès que vous vous sentez nauséeux. L'huile essentielle de menthe poivrée réduit les spasmes de l'appareil digestif, d'où son utilité contre les nausées accompagnées de douleurs intestinales. L'huile de menthe ayant une action assez puissante par voie orale, prenez de préférence des infusions de menthe en cas de grossesse. Si le gingembre et la menthe poivrée n'agissent pas et si les nausées ne sont pas dues à une grossesse, essayez les infusions à la camomille qui rééquilibrent les sécrétions digestives et soulagent l'estomac et le foie.
Un peu de sucré
  • Le sucre concentré peut apaiser un estomac << retourné >>. Un sirop est recommandé dans ce cas et moi je choisirais le sirop d'érable ou du miel.
  • Une cuillerée de mélasse aura les même effets que le sirop.
  • Un sirop anti-nausée à faire soi-même : versez une demi-tasse de sucre blanc et un quart de tasse d'eau dans une casserole, faites chauffer à feu moyen et remuez constamment jusqu'à l'obtention d'un sirop translucide. Laissez refroidir à température ambiante et prenez-en une ou deux cuillerées à soupe selon les besoins.
  • Vous pouvez aussi essayez exceptionnellement de boire une boisson de 7-Up ® ou de bière au gingembre sans bulles (agiter au préalable la bouteille pour faire partir les bulles) également à température ambiante.
Soyez détendu
  • Lorsque la nausée survient, allongez-vous et restez sans bouger. Les mouvements troublent le centre de l'équilibre, situé dans l'oreille interne, ce qui peut aggraver la sensation de malaise et provoquer le vomissement. Placez un gant de toilette sur le front et concentrez-vous sur votre respiration pour éviter de penser à votre estomac.
Un point d'acupression pour couper la nausée
  • Placez votre pouce droit à l'intérieur de votre avant-bras gauche, à environ deux largeurs de pouce de l'articulation de votre poignet. Appuyez fermement pendant 1 minute environ, puis rapprochez un peu votre pouce du poignet et appuyez à nouveau 1 minute. Répétez l'opération sur l'autre avant-bras.
Un peu de glucides pour calmer les nausées
  • Si (malgré les nausées) vous avez faim et que vous pensez pouvoir supporter des aliments, mangez du pain grillé ou quelques biscuits secs (que je vous déconseille en temps normal, c'est exceptionnel n'oubliez pas), qui sont riches en glucides. À mesure que votre estomac commence à se remettre, ajoutez quelques protéines maigres comme du blanc de poulet (sans la peau bien évidemment). Attendez de ne plus avoir de nausée pour consommer des aliments contenant des graisses.

Faites de profondes respirations

  • Selon les médecins, la façon dont nous respirons a été liée à une multitude de problèmes relatifs aux respirations déséquilibrées pour causer l'hypertension artérielle, l'hyperventilation, l'anxiété et l'essoufflement. Ainsi, chaque fois que des nausées vous frappent, la chose la plus importante à faire est de respirer profondément et lentement. Prendre l'air frais et respirer lentement et profondément contribue à augmenter l'apport d'oxygène dans tout le corps et aide à vous sentir plus énergique, lucide et concentré, réduisant ainsi les sentiments de nausée.
Prévenez la déshydratation

Si les nausées conduisent au vomissement, vous pouvez perdre une grande quantité de sels et de liquides. Pour vous rétablir et éviter une déshydratation, vous devez renouveler ces stocks. Vous pouvez acheter des solutions de réhydratation en pharmacie ou en préparer vous-même en dissolvant 8 cuillerées à café rases de sucre et une cuillerée à café de sel dans 1 litre d'eau. Buvez d'abord par petites gorgées, puis augmentez les quantités à mesure que votre estomac s'apaise. Certaines boissons énergétiques sont également efficace.

Informez votre médecin si vous vous sentez nauséeux depuis plusieurs jours. Consultez-le impérativement si vous vomissez abondamment, si le vomi présente des traces de sang, si vous êtes incapable de garder de la nourriture ou des liquides depuis 24 heures. Les infarctus s'accompagnent parfois de nausées : il faut donc immédiatement appeler les urgences si votre nausée est associée à une douleur aiguë et soudaine dans la poitrine. De même, appelez le Samu ou les pompiers si vous vomissez après un choc à la tête. Voyez également votre médecin si vous pensez que vos nausées peuvent être dues à un médicament.

Sans Cellulite