Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

mardi 15 avril 2014

Mauvaise haleine : 19 remèdes pour se soigner naturellement

Voici quelques moyens rapides et simples pour remédier à ce désagrément qu'est l'halitose, l'appellation médicale de la mauvaise haleine. Si votre bouche renferme des bactéries à l'origine d'odeurs sulfurées, des mesures simples d'hygiène bucco-dentaire vous aideront certainement à les éliminer.




La mauvaise haleine : ce qui ne va pas ?

Vous voyez vos interlocuteurs reculer lorsque vous leur parlez. Ou quelqu'un vous a dit franchement que vous aviez mauvaise haleine. Vous venez peut-être de manger de l'oignon, de l'ail ou du reblochon... En réalité, ces aliments n'entraînent qu'une mauvaise haleine passagère. Bien d'autres facteurs plus chroniques peuvent être en cause : le tabagisme, une hygiène dentaire peu rigoureuse, une maladie des gencives, un abcès dentaire, une infection des sinus, notamment. Les médicaments qui entraînent un dessèchement de la bouche sont aussi à l'origine de mauvaise haleine et une consommation excessive de café pourrait également être impliquée.

Quelques mesures d'urgence
  1. Les bactéries responsables de la mauvaise haleine prolifèrent dans un environnement sec. Aussi, buvez de l'eau régulièrement : elle emportera temporairement les bactéries nauséabondes et entretiendra la salive, dont le rôle est essentiel pour laver les papilles supérieurs de la langue, dans lesquelles se logent les bactéries.
  2. Au cours d'un repas, ne dédaignez pas le brin de persil qui décore votre assiette : il est riche en chlorophylle, substance qui possède des propriétés antibactériennes et désodorisantes.
  3. Si possible, mangez une orange. Ce fruit renferme de l'acide citrique, qui stimule la production de salive, ce qui rafraîchira votre haleine.
  4. À défaut d'une orange, grignotez ce que vous avez à portée de main, en évitant évidemment l'ail, l'oignon ou le fromage ! Vous renouvellerez ainsi vote salive, qui emportera les bactéries à l'origine de l'odeur désagréable.
  5. Mâchez du chewing-gum sans sucre, en particulier après les repas, afin de stimuler la production de salive et de nettoyer vos dents.
  6. Les produits du commerce destinés à rafraîchir l'haleine ont un effet désodorisant, mais ils sont rarement efficaces à long terme. Les solutions de rinçage (rince-bouche) à base de dioxyde de chlore (chlorhexidine) peuvent néanmoins contribuer à combattre les bactéries à l'origine des mauvaises odeurs. (Attention : n'en faites pas un usage excessif car l'utilisation prolongée de ces produits pourrait favoriser l'apparition de cancers de la bouche).
  7. Déposez deux fois par jour une ou deux gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée sur votre langue (pas plus pour éviter des problèmes digestifs). Outre son parfum agréable, cette huile présente l'avantage d'être bactéricide.
  8. Frottez votre langue sur vos dents. Elle peut être couverte de bactérie qui provoquent la fermentation des protéines et dégagent des gaz malodorants. Ce geste permet de déloger les bactéries et de les éliminer ensuite avec la salive. Vous pouvez également utiliser le bord d'une cuillère pour vous racler la langue (y compris les côtés), sans trop enfoncer afin de ne pas provoquer des haut-le-cœur. Le plus simple est néanmoins d'effectuer ce geste chaque matin à l'aide d'un gratte-langue (vendu en pharmacie) ou de passer votre brosse à dents sur la partie supérieurs de la langue, la face intérieur des joues, le palais et les gencives.
Les épices bénéfiques

Ces épices sont efficaces pour dissiper une mauvaise haleine, mais elles agissent relativement peu de temps. Malgré tout, n'en faites pas un usage abusif, car elles peuvent alors avoir divers effets secondaires.
  1. Les clous de girofle renferment de l'eugénol, un puissant antiseptique. Mettez-en un dans votre bouche et mordillez-le. L'huile essentielle qu'il renferme pouvant picoter la langue et l'intérieur de la bouche, il vaut mieux le faire bouger entre vos dents. Lorsqu'il est totalement écrasé, crachez les morceaux. N'utilisez ni l'huile essentielle ni la poudre de clous de girofle : elles sont trop concentrées et risqueraient de brûler les muqueuses.
  2. Mâchez des gaines de fenouil, d'aneth, de cardamome ou d'anis, facile à transporter dans une boîte. Ces graines masquent les mauvaise odeurs, et l'anis, dont le goût se rapproche de celui de la réglisse, favoriserait en plus l'élimination des bactéries.
  3. Sucez un bâton de cannelle. Comme les clous de girofle, cette épice est un antiseptique efficace.
  4. Pour une haleine toujours fraîche : si vous avez croqué de l'ail cru, mâchez un grain de café pour vous rafraîchir l'haleine.
Mieux vaut prévenir que guérir
  1. Utilisez des appareils à jet dentaire : ils pulvérisent de l'eau dans la bouche, qui emportent les bactéries. Suffisamment puissant, le jet permet d'atteindre des endroits inaccessible avec une brosse à dents ou un fil dentaire.
  2. Brossez-vous les dents au moins deux fois par jour, au mieux après chaque repas. Un brossage régulier freine la formation de la plaque dentaire sur les dents et les gencives. Si vous avez consommé des aliments corrosifs, comme des agrumes ou une boisson au cola, attendez 1 heure environ car un brossage immédiat risque de fragiliser l'émail de vos dents.
  3. Choisissez un dentifrice contenant de l'huile essentielle d'arbre à thé (concentration inférieur à 0,2 %), un désinfectant naturel. Vous en trouverez dans la plupart des magasins diététiques.
  4. Pour éliminer les bactéries de votre brosse à dents, placez-la dans un peu d'eau oxygénée. Rincez-la bien avant l'emploi. Changez-en tous les 2-3 mois, car au-delà, la désinfection n'est plus efficace.
  5. Si vous portez un appareil dentaire, il peut être responsable de votre mauvaise haleine. Sauf avis contraire du dentiste, faites-le tremper chaque nuit dans une solution antiseptique et rincez-le bien après.
  6. Ne sautez pas de repas. Lorsque l'on reste à jeun pendant une longue période, la bouche a tendance à se dessécher, ce qui favorise le maintien des bactéries. C'est ce qui se produit le matin au réveil.
  7. Outre les bactéries, d'autres facteurs peuvent entraîner une mauvaise haleine : la cigarette, l'alcool, l'oignon, l'ail, des fromages forts. Dans certains cas, le plus simple est encore de les supprimer.
  8. Des médicaments peuvent être à l'origine d'une mauvaise haleine car ils réduisent la production de salive et assèchent la bouche. C'est le cas des antihistaminiques, des antidépresseurs et de médicaments contre l'arthrite et l'hypertension. Le cas échéant, parlez-en à votre médecin.
À ÉVITER

Les bains de bouche vendus pour rafraîchir l'haleine contiennent souvent de l'alcool, qui a pour effet d'assécher la bouche et peut donc aggraver votre problème. Quant aux pastilles à la menthe, leur effet ne dure pas longtemps, d'autant que le sucre qu'elles renferment entretient les bactéries responsables de la mauvaise haleine. Les chewing-gums sans sucre sont préférables car ils favorisent la fabrication de salive.

S'il arrive à tout le monde d'avoir mauvaise haleine de temps à autre, une bonne hygiène bucco-dentaire évite en principe que ce désagrément ne devienne permanent. Si le problème persiste plusieurs jours malgré un brossage régulier, parlez-en à votre dentiste, qui s'assurera que vous ne souffrez pas de troubles dentaires à l'origine d'odeurs désagréables (maladie des gencives, carie, déchaussement dentaire...) et vous réorientera chez un confrère s'il pense qu'un problème non buccal (sinusite, infection respiratoire, problème gastrique...) peut être en cause. Une raison méconnue et pourtant fréquente de mauvaise haleine est l'accumulation de débris organiques dans un repli situé à la base des amygdales, le sinus piriforme. Demandez à votre ORL de vérifier l'état de ce repli. Voyez également un médecin en cas d'haleine sucrée ou fruitée, signe possible d'un excès de sucre dans le sang (diabète). Une haleine de poisson signal souvent une maladie génétique très rare, la triméthylaminurie. 

Sans Cellulite