Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

vendredi 21 mars 2014

La grossesse : 24 astuces pour lutter contre les petits maux

Tout au long de la grossesse, de petits désagréments peuvent perturber la vie quotidienne et le bien-être de la future mère. Après les nausées des premiers mois, peut-être ferez-vous l'expérience des brûlures d'estomac, du mal de dos, des vergetures, varices ou chevilles enflées. Pas d'inquiétudes, après l'accouchement, tout ou presque devrait rentrer dans l'ordre. En attendant, voici quelques conseils qui vous aideront à aller mieux.



La Grossesse : ce qui ne va pas ?

La grossesse peut s'accompagner de troubles, variables selon les femmes : nausées en raison des modifications hormonales ; mal de dos et fatigue à cause du poids supplémentaire ; brûlures d'estomac et renvois acides dus à la pression accrue de l'utérus sur l'estomac ; constipation et hémorroïdes. La rétention d'eau provoque un gonflement des jambes et/ ou des chevilles (et parfois des fourmillements dans les doigts ou des douleurs aux poignets). Des varices peuvent aussi apparaître ou s'aggraver, ainsi que des vergetures sur le ventre ou les seins. Heureusement, ces petits maux sont sans conséquence sur votre santé comme sur celle du bébé.

Combattre la fatigue

  1. Faite 30 minutes de sieste par jour. Dormez avec les jambes surélevées pour favoriser le retour veineux. Ne culpabilisez pas d'avoir besoin de repos : durant la grossesse, votre organisme est fortement sollicité. Si vous avez un jeune enfant, profitez de sa sieste pour vous reposer ; s'il ne dort pas, mettez-lui un film adapté à son âge et regardez-le en sa compagnie, les pieds surélevés.
  2. Faites un peu d'exercice tous les jours. Une activité physique douce comme la marche ou la natation vous donnera davantage d'énergie. Pratiquée régulièrement, elle facilitera en outre le travail au moment de l'accouchement.
Dégonfler les jambes lourdes
  1. Activez la circulation dans les pieds en alternant bains d'eau chaude et froide. L'eau chaude draine le sang vers les pieds et l'eau froide favorise le retour veineux. Remplissez deux grandes bassines, une d'eau raisonnablement chaude, l'autre d'eau froide. Immergez vos pieds dans l'eau chaude 3 minutes, puis dans l'eau froide 30 secondes. Alternez six fois et terminez par l'eau froide.
  2. Après le bain de pied, reposez-vous au moins 10 minutes, les pieds surélevés.
Prévenir les brûlures d'estomac
  1. Au fur et à mesure de son développement, le bébé fait pression sur l'abdomen, tandis que le sphincter œsophagien (la valve entre l'estomac et l'œsophage) se détend sous l'effet des hormones de grossesse. La combinaison des deux favorise les remontées acides dans l'œsophage, à l'origine d'une sensation de brûlure.
  2. Évitez les gros repas et respectez un délai d'au moins 1 heure (de préférence 3) entre le dîner et le coucher.
  3. Portez des vêtements amples à la taille.
  4. Évitez une prise de poids excessive.
  5. Ne vous penchez pas trop souvent en avant. Si vous devez ramasser un objet (ou porter un enfant), pliez les genoux et accroupissez-vous, le dos droit.
  6. Mangez des amandes. Les composés chimiques de l'amande renforcent le sphincter œsophagien, limitant ainsi les renvois acides. Attention toutefois à votre poids : avec 10 calories par unité, l'amande est très nutritive.
  7. Évitez les aliments qui détendent le sphincter œsophagien tels que : café, agrumes, aliments frits, menthe, plats à base de tomate, alcool.
  8. Si aucune de ces suggestions ne vous soulage, demandez conseil à votre médecin ; il vous prescrira peut-être un antiacide. Certains ne sont pas contre-indiqués pendant la grossesse, mais évitez tout abus, qui pourrait nuire à la santé du fœtus.
Combattre le mal de dos
  1. Évitez la station debout prolongée, notamment pendant les derniers mois de grossesse. Au fur et à mesure de la croissance du bébé, les articulations de votre bassin s'assouplissent, provoquant des douleurs dorsales aggravées par la position debout.
  2. Si vous êtes malgré tout obligée de rester debout, veillez à bien répartir le poids du corps sur vos deux jambes. En vous déhanchant, vous imposeriez une pression latérale à votre colonne vertébrale au niveau des lombaires.
  3. En position assise, tenez-vous droite et calez vos reins contre le dossier de la chaise.
  4. Si vous travaillez à un bureau, surélevez légèrement vos pieds sur un repose-pieds ou un petit banc.
Apaiser le syndrome du canal carpien
  1. De nombreuses femmes souffrent de fourmillements ou d'engourdissement des doigts durant la grossesse. Ce phénomène est en partie lié à la rétention d'eau qui fait pression sur les nerfs du poignet.
  2. Pour limiter la gêne, faites travailler vos bras et vos poignets 5 minutes environ par heure.
  3. Si votre poignet est engourdi, surtout ne le pliez pas dans l'espoir d'apaiser la gêne : vous ne feriez qu'aggraver la situation.
Limiter l'apparition des vergetures
  1. Presque toutes les femmes enceintes ont des vergetures (ces stries d'un blanc nacré, parfois un peu pourprées, qui sillonnent la peau). Elles se localisent essentiellement sur l'abdomen et les seins, dont la peau se distend au fil de la grossesse. Les vergetures résultent de la rupture des fibres collagènes situées en profondeur dans le derme : inutile donc de dépenser des fortunes en soin pour l'épiderme. Surveillez par contre votre poids afin de limiter leur apparition. Heureusement, elles ont tendance à s'atténuer avec le temps et deviennent même parfois invisibles.
Prévenir les varices
  1. La formation de varices est liée à l'accroissement du volume sanguin nécessaire à l'alimentation du fœtus. Afin de limiter leur apparition, portez des collants de contention spécial maternité.
  2. Vous pouvez aussi appliquer des compresses froides sur vos jambes. Mélangez six gouttes d'huiles essentielles de cyprès, citron et bergamote dans une tasse d'hamamélis distillé. Laissez refroidir au moins 1 heure au réfrigérateur. Surélevez vos pieds, trempez une petite serviette-éponge dans le mélange et appliquez-la sur vos jambes 15 minutes. L'association de ces huiles contribuent à rétracter les vaisseaux sanguins dilatés et donc à réduire le gonflement.
Combattre la constipation
  1. Les femme enceintes sont prédisposées à la constipation pour des raisons hormonales. Veillez donc à consommer assez de fibres. Parmi les aliments riches en fibres, on peut citer les légumineuses, les céréales complètes, les pains complets ou au son, les légumes à feuillage vert, le brocoli et les fruits frais.
  2. N'oubliez pas de boire beaucoup d'eau (huit verres par jour si cela est possible).
Vous pourrez parler de vos problèmes lors des consultations régulières avec votre médecin. Consultez toutefois sans attendre si vous perdez du poids, si vous ne gardez aucun aliment solide ou liquide (risque de déshydratation) ou n'urinez plus normalement. De même, vous devez voir rapidement votre médecin en cas de maux de tête persistants, de visions dédoublée ou si vous avez l'impression que le bébé bouge moins que d'ordinaire, voire plus du tout.

Sans Cellulite