Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

lundi 17 février 2014

Les graisses saturées sont-elles mauvaises ou pas ?

Les mythes, mensonges et idées fausses sur les graisses saturées et votre santé.

 Par Mike Geary – Entraîneur personnel diplômé, spécialiste en nutrition diplômé
Auteur du best-seller : Tout sur les Abdominaux


J’ai écris plusieurs fois sur ce sujet ces dernières années sur les croyances erronées de la société et la fausse perception des médias ET pour la PLUPART des professionnels de santé, selon quoi les graisses saturées seraient mauvaises pour vous.

Si vous avez lu certains de mes articles, je vous ai même montré pourquoi les graisses saturées peuvent même être BONNES pour vous dans certains cas, malgré le fait que tous les professionnels de fitness/santé au monde pensent de façon erronée que c’est une mauvaise chose pour vous.

Note – Je ne dis PAS qu’un régime "style Atkins" soit bon pour vous ! Le régime Atkins n’est PAS une façon saine et équilibrée de vous alimenter ! Atkins favorise généralement les viandes transformées pleines de nitrates, nitrites, un excès de sel, et un déséquilibre des oméga-6 et oméga-3 (puisque la plupart des viandes d’épiceries sont nourries de céréales et non pas de manière saine). Le régime Atkins a aussi généralement un manque de beaucoup d’autres groupes alimentaires importants, de nutriments, et d’antioxydants.

Vous verrez plutôt dans cet article que les graisses saturées sont une partie parfaitement naturelle de l’alimentation des humains et cela depuis une éternité… Ce n’est PAS le mal en personne comme on a pu vous laisser croire !

Je dois dire que j’ai été agréablement surpris de voir ENFIN un éditeur de renom avoir les tripes de publier un article sur les fausses croyances que le monde entier peut avoir sur les graisses saturées.

J’ai ramené un nouveau numéro du magazine Men’s Health ce week-end, et ils ont publié un article de 6 pages sur les recherches erronées dans le passé sur les graisses saturées, et quelques nouvelles recherches émergentes qui montrent bien que c’est bien meilleur pour vous que ce que vous ne pourriez croire.

Je leur tire mon chapeau… cet article est TRÈS bien documenté et magnifiquement mis en page pour résumer où les études passées étaient dans l’erreur, et pourquoi les études récentes montrent que tout le monde avait des idées fausses depuis ces 5 dernières décennies sur les graisses saturées.

Je vous suggère fortement de lire l’article en entier si vous le pouvez. Sinon, je vais essayer de vous présenter un bref résumé des résultats de ce long article…

Le "Fait" que les graisses saturées soient mauvaises pour votre santé n’a jamais été prouvé par des études légitimes.

Tout d’abord, avez-vous réalisé que bien que les médecins, les nutritionnistes, les professionnels de fitness, et les médias vous aient tous dit que c’est un FAIT que les graisses saturées soient mauvaises pour vous, ce "FAIT" n’a actuellement jamais été prouvé !

Ce n’est pas un "Fait" du tout. Il s’agissait d’une hypothèse! Cela provient d’une étude de recherches des années 50 où une personne nommée Ancel Keys avait publié un document qui a jeté le blâme sur la consommation des graisses alimentaires sur le phénomène croissant des maladies cardiaques.

Cependant, il y a avait des défauts majeurs dans son étude. Premièrement, dans ses conclusions il a utilisé uniquement des données à partir d’une infime partie de la population avec un compte rendu portant sur le rapport entre la consommation de graisse et les maladies cardiovasculaires. Lorsque les recherches ont reprise sur l’ensemble de la population il n’y avait aucun lien entre la consommation de graisse et les maladies cardiovasculaires. Ses conclusions étaient effectivement fausses.

Deuxièmement, sa culpabilisation de la consommation de graisse sur les maladies cardiovasculaires n’a été qu’un des facteurs qui a été examiné. Il n’y avait aucune considération d’autres facteurs tels que le tabagisme, le facteur stress, la consommation de sucre, les exercices physiques ou d’autres habitudes de vie.

Fondamentalement, ses conclusions qui condamnent les maladies cardiovasculaires par la consommation de graisse était juste un échec sur les possibles causes réelles, peut-être les causes les plus grandes.

Malheureusement, les études de Keys ont été citées pendant plus de 5 décennies maintenant comme un "fait". Comme vous pouvez voir, il n’y a certainement aucune raison d’en tenir rigueur.

Depuis ce temps, de nombreuses autres études ont été menées pour essayer de lier la consommation de graisses saturées aux maladies cardiovasculaires. La majorité de ces études n’ont donné AUCUN lien de risque de quelque sorte des graisses saturées. Certains d’entre elles ont lié de façon très faible les graisses saturées aux maladies cardiovasculaires, cependant il a été démontré plus tard que dans ces études les comptes rendus étaient tout aussi faux.

Un autre problème avec ces mauvaises études est que de nombreuses études ont associé ensemble les graisses artificielles transformées et les graisses saturées, et à tort mises en cause les graisses saturées malgré les preuves accablantes que les graisses transformées artificielles sont des risques RÉELS pour la santé. Il s’agit d’une ÉNORME erreur car il y a une grande différence sur la façon dont votre corps va réagir avec les graisses transformées artificiellement et les graisses saturées parfaitement naturelles qui font parti de l’alimentation des hommes depuis le début de l’humanité.

Avons-nous réellement la preuve que les graisses saturées puissent être effectivement bonnes pour vous ?

Eh bien, voyons quelques exemples…

Savez-vous qu’il existe plusieurs tribus bien connu en Afrique … les Masai, les Samburu, et les tribus Peul… où leur régime alimentaire se compose essentiellement de lait crus (non pasteurisé), de tonnes de viande rouge, et de sang de vache ? Les membres typiques de ces tribus mangent un taux en moyenne 5x supérieur de graisses saturées que la population américaine en surpoids et tourmentée par les maladies.

En dépit de leur très forte consommation de graisses saturées, elles affichent des niveaux de corps extrêmement faibles en graisses, et les maladies cardiaques pour les autochtones de la tribu sont pratiquement inexistantes.

Maintenant, la plupart des critiques de cet exemple diraient qu'elle doit être liée à des génétiques supérieures… Cependant ceci est faux, aussi quand ils ont étudié la tribu qui avaient quitté leur terre natale et commencé un régime alimentaire plus moderne de nos jours, leur composition chimique sanguine a atteint des sommets présentant des facteurs de risque de maladies cardiaques.

Cela est vrai aussi pour certains habitants des pays insulaires du Pacifique. Plusieurs études ont montré que certaines nations insulaires du Pacifique avaient une consommation TRÈS élevée de graisses totale ainsi que des graisses saturées d'origine tropicales comme le palmier, la noix de coco et le cacao. Les plantes tropicales en général ont naturellement des niveaux élevés de graisses saturées dans leurs tissus en raison d’un climat plus chaud.

Malgré les apports super élevés en graisses saturées, ces autochtones sont généralement très minces avec des maladies cardiovasculaires pratiquement inexistantes. Toutefois, lorsque les chercheurs ont suivi les insulaires qui ont quitté leur île natale et adopté un régime alimentaire occidental typique, les facteurs de risque de maladie cardiaque ont atteint des sommets. Humm, une fois de plus, un autre exemple de peuple qui a commencé à manger MOINS de graisses saturées et plus d'aliments transformés ont AUGMENTE leurs facteurs de maladies cardiovasculaires.

En fait, saviez-vous même que l'apport de graisses saturées n’augmente pas votre taux de mauvais cholestérol LDL, il augmente votre taux de bon cholestérol HDL encore plus, améliorant ainsi votre ratio cholestérol total, qui a été révélé plus important que juste le niveau de cholestérol total (en fait le cholestérol total est un nombre à peu près inutile… l’inflammation est le VRAI problème, mais c'est un sujet complètement différent).

Un autre fait à noter en faveur des graisses saturées…

Les graisses saturées se composent de différents types… les 3 types les plus courants sont l'acide stéarique, l'acide palmitique et l'acide laurique.

L'acide stéarique se trouve dans les graisses animales et le cacao dans des niveaux plus élevés. Les recherches continuent de démontrer que l'acide stéarique n'a pas d'impact négatif sur les risques de maladies cardiaques. S’il y a quoi que ce soit à constater, ce sera soit neutre soit bénéfique. En fait, votre foie fractionne l'acide stéarique en graisse monoinsaturée, l'acide oléique qui est le même type de graisse que l'huile d'olive est très bonne pour le cœur. Je parie que vous ne saviez pas ça !

L'acide laurique est bénéfique aussi bien. Non seulement il a été démontré qu’il augmentait votre taux de cholestérol HDL de façon significative et bonne, mais il fait également défaut dans l'alimentation de la plupart des Américains et a même été démontré comme étant un puissant stimulant pour le système immunitaire. Il est même actuellement étudié pour le VIH/sida pour aider à améliorer la fonction immunitaire chez les patients.

Les huiles tropicales comme les noix de coco et de palme sont les meilleures sources de matières grasses saturées et d'acide laurique bonnes pour la santé.

L'acide palmitique est l'autre grand composant des graisses saturées et a également été montré comme augmentant aussi le bon cholestérol HDL et ne dépasse pas le mauvais cholestérol LDL, de sorte qu'il soit neutre ou positive mais certainement pas mauvais pour vous.

Donc, si tous ces chercheurs ont essayé si durement au cours des années de pointer du doigt les graisses saturées, et ont continué à échouer pour démontrer une corrélation entre les graisses saturées et les risques de maladies cardiaques, quels sont les VRAIS coupables des maladies de cœur ?

Eh bien, voici les causes RÉELLES des risques de maladies cardiovasculaires :
  • Les huiles végétales très raffinées comme le soja, le coton, l’huile de maïs, etc (inflammatoires pour le corps, bouleversent l’équilibre oméga-6/oméga-3… Rappelez-vous, l'inflammation est la cause RÉELLE des maladies cardiovasculaires, PAS l’alimentation avec des graisses saturées ou du cholestérol). Voyez l’article sur les huiles de cuisson saines vs celles qui ne le sont pas
  • Trop de sucre raffiné dans l'alimentation (y compris le sirop de maïs riche en fructose)
  • Trop d'hydrates de carbone raffinés comme le pain blanc, les céréales pauvres en fibres, etc
  • Fumer
  • Un style de vie stressant
  • Le manque d'exercice
  • D'autres facteurs de style de vie
Alors pourquoi il y a tant de tentatives au cours des années pour tenter de jeter le blâme sur les graisses saturées… Pensez-vous que cela pourrait avoir quelque chose à voir avec les industries des huiles végétales industrielles multimilliardaires qui ont repris les huiles de cuisson pour ce qui était principalement des graisses animales et des huiles tropicales au cours des décennies passées…

Humm… Pensez-vous que faire plusieurs milliards de dollars ait réellement une influence sur la façon dont cela est présenté au public ? Bien sûr voyons ! Et je ne me lance pas sur l'industrie des médicaments pour le cholestérol ! Encore une fois, je m'égare.

J'espère que cet article vous a ouvert les yeux sur la vérité sur les graisses saturées et de quelle façon vous avez été induit en erreur au cours des années.

Le FAIT réel est que les graisses saturées sont une substance neutre dans votre corps, et même bénéfiques à certains moments, ce n'est pas un facteur de risque de maladies mortelles. Les facteurs RÉELS de risque sont ce que j'ai énuméré ci-dessus.

Sans Cellulite