Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

dimanche 24 novembre 2013

La fatigue : 23 remèdes pour lutter contre la fatigue

La fatigue peut être le symptôme d'un grand nombre de maladies ou troubles, mais elle s'installe parfois sans raison particulière. Paralysante, décourageante, elle donne l'impression que l'on s'enlise, que l'on passe le plus clair de son temps à lutter contre elle. La vie défile et l'on arrive pas à suivre. Que faire lorsque toute la volonté du monde semble insuffisante pour remonter la pente ? De simples mesures d'hygiène de vie peuvent être très efficaces : modifier son régime alimentaire, mieux boire, faire du sport... Les compléments alimentaires peuvent aussi donner un coup pouce, à moins que la solution ne réside dans une bonne dose de sommeil.


La fatigue : ce qui ne va pas ?

Les médecins, qui voient défiler une multitude de patients se plaignant d'épuisement, qualifient la fatigue de mal du siècle. De nombreuses maladies mais aussi de mauvaises règles d'hygiène de vie peuvent expliquer la fatigue : manque de sommeil, alimentation déséquilibrée, fièvre, infections, anémie, abus d'alcool, hypothyroïdie, maladie cardiaque, cancer, diabète...(pour n'en citer que quelques-unes).

Petit coup de fouet
  1. Pour surmonter un accès de fatigue, versez deux gouttes de menthol sur un mouchoir en tissu ou en papier, portez-le sous vos narines et respirez à pleins poumons.
  2. Prenez un bain additionné de deux gouttes de menthol et de quatre gouttes d'huile de romarin, aux vertus revigorantes.
  3. Allongez-vous sur le dos en surélevant les jambes avec des oreillers. Mieux encore, allongez-vous sur un banc de gymnastique ou toute autre surface inclinable. En Inde, c'est ainsi que les yogis luttent contre la fatigue, en stimulant l'irritation sanguine du cerveau, ce qui, dit-on, aide à rester alerte et éveillé.
Faites le plein d'énergie
  1. Prenez un solide petit-déjeuner, mais prévoyez un déjeuner et un dîner relativement légers, plus deux en-cas, un le matin et un l'après-midi, pour nourrir le cerveau en glucides. Ce rythme est préférable à deux repas copieux par jour pour maintenir l'équilibre de la glycémie (taux de sucre dans le sang) et ne pas enchaîner coups de barre et brusques élans d'énergie..
  2. Ne comptez pas sur les aliments sucrés pour vous donner un coup de fouet : ils provoquent une montée en flèche de la glycémie, qui retombe ensuite tout aussi brusquement. Préférez les glucides complexes (pâtes, pain complet, légumes...), qui vous aideront à stabiliser votre glycémie.
  3. Réduisez votre consommation d'aliments gras afin d'améliorer le fonctionnement des glandes surrénales, qui influencent votre métabolisme alimentaire. Limitez surtout les graisses saturées, souvent d'origine animale (viande, œufs, beurre).
  4. Coupez une pomme de terre en rondelles, sans la peler, et laissez macérer dans de l'eau pendant une nuit. Le matin, buvez cette décoction tonique naturelle, riche en potassium. Votre organisme a besoin de ce minéral pour transmettre les impulsions nerveuses qui commandent les muscles.
  5. La fatigue peut être un signe de carences diverses. Le meilleur moyen d'y remédier est d'avoir une alimentation variée et équilibrée.
Complétez vos réserves d'énergie
  1. Le ginseng est un remontant traditionnel, réputé pour combattre efficacement la fatigue. Vous avez le choix entre deux espèces. Pour le ginseng panax canadien, achetez une préparation à 2 ou 3 % au moins de ginsénosides et prenez entre 100 et 250 mg d'extrait une ou deux fois par jour. Pour le ginseng de Sibérie, choisissez une préparation titrée à 6-8 % au moins d'éleuthérosides et prenez une dose de 300 mg à 400 mg une ou deux fois par jour. Ce traitement naturel stimule le système nerveux et préserve l'organisme des effets du stress. (Attention : évitez le ginseng si vous souffrez d'hypertension.)
  2. Faites une cure de magnésium. Pendant 2 mois, prenez une dose de 150 mg par jour, de préférence sous forme de citrate de magnésium. Ce minéral participe à des centaines de réactions chimiques dans l'organisme, dont la transformation des nutriments en énergie. Chez certaines personnes, une petite carence en magnésium peut être à l'origine d'une grande fatigue.
  3. En stimulant la circulation du sang vers le cerveau, le ginkgo biloba rend plus alerte et plus dynamique. Prenez quinze gouttes de teinture mère le matin.
  4. Envisagez un apport de carnitine, un acide aminé qui stimulerait l'activité des mitochondries, les composants cellulaires producteurs d'énergie. On le trouve dans certains aliments (viande rouge, notamment), mais les apports sont souvent insuffisants. Conformez-vous à la notice pour déterminer le dosage qui vous convient et connaître les éventuels effets indésirables (chez les personnes épileptiques, par exemple).
  5. La coenzyme Q10, un composant cellulaire, aiderait aussi les mitochondries à produire de l'énergie. Prenez-en 50 mg deux fois par jour, pendant le petit-déjeuner et le dîner de façon à optimiser son assimilation. On en trouve dans certains aliments, comme les huiles et les fruits secs.
Buvez !
  1. Buvez de l'eau à longueur de journée, au moins huit verres d'eau. N'attendez pas d'avoir soif pour boire, car votre << signal de soif >> n'est pas forcément bien réglé. Une déshydratation, même peu importante, peut engendrer une sensation de fatigue.
  2. Évitez les boissons contenant de la caféine (café, sodas caféinés...). Après un petit coup de fouet passager, elles peuvent aggraver la fatigue.
  3. Limitez votre consommation d'alcool. Il affaiblit le système nerveux central et est également responsable d'hypoglycémie.
Rechargez vos batteries
  1. Essayez de faire au moins 30 minutes de gymnastique tonique par jour. L'effort physique permet non seulement de brûler des calories (les kilos superflus contribuent à la fatigue), mais aussi de se sentir plein d'énergie. En général, les personnes qui font régulièrement du sport ont moins de problèmes de sommeil.
  2. Mettez-vous au yoga ou au taï chi : ces formes d'exercice ont un effet relaxant mais aussi revigorant.
  3. Lorsque vous vous sentez apathique, faites 10 minutes d'exercice doux. La fatigue va en général de pair avec une baisse d'adénosine diphosphate (ADP), un << messager >> intracellulaire actif dans le métabolisme énergétique. En d'autres termes, vos batteries sont à plat. N'importe quelle activité permet de les recharger : chantez, respirez profondément, marchez ou étirez-vous.
Dormez pour rester réveillé
  1. Levez-vous chaque jour à la même heure, même le week-end. Vous verrez que votre organisme assimilera vite les bienfaits d'un rythme de sommeil régulier.
  2. Couchez-vous plus tôt si vous avez besoin de rattraper du sommeil. À condition de vous lever toujours à la même heure, rien ne vous empêche de moduler la durée de votre sommeil.
  3. Renoncez aux longues siestes. Si vous somnolez plus d'une vingtaines de minutes, vous risquez de vous sentir encore plus fatigué dans l'après-midi.
Et pour faire bonne mesure !
  1. Prenez chaque jour un complément multivitaminé afin d'apporter à votre organisme les éléments nutritifs essentiels.
Testé...

Manger des épinards une fois par jour aide à vaincre la fatigue. Regardez Popeye !

...et avéré

Cela ne peut pas faire de mal. Les épinards contiennent du potassium et sont riches en vitamines B, qui sont autant de sources d'énergie.





Si vous continuez à vous sentir épuisé après avoir mis en œuvre les suggestions présentées ici, prenez rendez-vous avec votre médecin, qui vous prescrira sans doute un bilan sanguin. Une grande fatigue peut révéler, entre autres, un problème de thyroïde, un état dépressif, un diabète, une carence vitaminique ou une anémie. Si la fatigue s'accompagne d'autres symptômes (douleurs abdominales, essoufflement, maux de tête...), indiquant qu'une maladie est sans doute en cause, faites-vous examiner sans attendre.

Sans Cellulite