Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

dimanche 13 octobre 2013

Eczéma : 19 moyens sûres pour lutter contre l'eczéma

Les spécialistes sont unanimes : le meilleur moyen de lutter contre l'eczéma reste de maintenir la peau bien hydratée. Pour cela, il faut limiter les contacts avec l'eau (ne pas prendre de douches ou de bains prolongés) et appliquer chaque jour une crème grasse et épaisse. Renoncez aux savons désodorisants et autres produits parfumés susceptibles d'aggraver l'eczéma. Et surtout, même si vous avez du mal à vous empêcher, ne vous grattez pas !

L'eczéma : ce qui n va pas ?

Il existe plusieurs formes d'eczéma, la plus courante étant la dermatite atopique (ou constitutionnelle). Héréditaire, cet eczéma se déclare avant l'âge de 5 ans, chez des enfants qui présentent un terrain allergique. Il resurgit régulièrement pendant l'enfance, et parfois à l'âge adulte. Des plaques rouges et squameuses, provoquant des démangeaisons, apparaissent sur le visage, les mains, les bras, le creux des genoux et d'autres endroits du corps. Elles sont parsemées de vésicules remplies de liquide, qui s'ouvrent et suintent. Au fil du temps, la peau peut s'épaissir aux endroits où la personne s'est grattée. Les épidermes abîmés par l'eczéma et les irritations sont particulièrement sensibles aux infections bactériennes. La dermatite de contact allergique est un autre type d'eczéma, déclenché par le contact direct de la peau avec une substance externe, un détergent, un savon, un produit de beauté ou un métal. Au début, les lésions apparaissent à la zone de contact, mais elles peuvent s'étendre en cas de nouvelle exposition à l'allergène.

Comment soulager les crises d'eczéma ?

  1. Pour atténuer les démangeaisons, trempez un gant de toilette dans du lait glacé et appliquez-le sur la zone irritée.
  2. Ajoutez des produits à base de farine d'avoine (Aveeno ®, par exemple) à l'eau de votre bain pour soulager les démangeaisons.
  3. Limitez douches et bains à une dizaines de minutes. Lavez-vous à l'eau tiède (et non très chaude). L'eau chaude élimine le film protecteur qui maintient l'hydratation de la peau. Or la sécheresse cutanée aggrave l'eczéma. Ne prenez pas de bain tous les jours : préférez une douche rapide en utilisant un savon surgras ou un pain dermatologique.
  4. Après la douche ou le bain, appliquez systématiquement une crème hydratante, même si vous n'avez pas de plaques d'eczéma, pour préserver l'humidité de la peau et la protéger des substances irritantes. Demandez conseil à votre pharmacien. Les crèmes à base d'urée ou d'acide lactique sont généralement indiquées, et la vaseline est également efficace. Évitez les lotions parfumées, y compris pour bébés, susceptible d'irriter la peau.
Régimes et compléments alimentaires
  1. Mettez l'accent sur les aliments riches en acide gras oméga-3 (saumon, maquereau, thon, graines de lin, noix, avocats, par exemple), qui contribuent à combattre les inflammations et les réactions allergiques, souvent présentes dans l'eczéma.
  2. Prenez des compléments d'huile d'onagre, qui renferment des acides gras (dont l'acide gamma-linolénique), pendant 3 à 4 mois pour soulager les démangeaisons et limiter le recours à des crèmes à base de corticostéroïdes. La doses recommandée est de 500 mg trois fois par jour. Vous pouvez remplacer une des prises quotidiennes par la même quantité d'huile de bourrache.
  3. La vitamine E limite les démangeaisons et la sécheresse cutanée. Augmentez vos apports alimentaires en consommant plus de germes de blé, d'huiles végétales et des fruits oléagineux et prenez éventuellement des compléments alimentaires, à raison de 50 mg par jour. (Attention : si vous suivez un traitement anticoagulant, consultez votre médecin avant de prendre des compléments de vitamine E).
  4. Les carences en vitamines A peuvent être à l'origine d'une sécheresse cutanée. Les compléments ne sont pas recommandés car cette vitamine peut être toxique à forte dose. Pour vous assurer des apports suffisants, mettez l'accent sur les aliments riches en vitamine A. Le foie, les poissons gras, les carottes, les légumes verts à feuilles, le jaune d'œuf, le beurre et la margarine, les produits laitiers et les fruits à chair jaune sont les principales sources de vitamine A.
Adoptez la centella !
  1. En application locale, la centella contribue à atténuer les démangeaisons cutanées. Utilisez une crème ou une teinture mère (à diluer à raison de cinq doses d'eau pour une dose d'extrait). Vous pouvez aussi préparer des compresses de centella en imbibant un gant de toilette. Mettez une à deux cuillerées de plantes séchée dans une tasse d'eau très chaude pendant 10 minutes, puis filtrez.
  2. Si vous ne trouvez pas de centella, vous pouvez utiliser une crème à la camomille, à la réglisse ou à l'hamamélis, qui sont autant de substances naturelles aux vertus anti-inflammatoires.
Comment ne pas se gratter ?

Il est difficile d'empêcher un enfant de se gratter en cas de démangeaisons.
  1. Si la zone irritée est très accessible (poignet ou dos de la main, par exemple), protégez-la avec un petit pansement adhésif.
  2. On peut se gratter en dormant. Si votre enfant se réveille avec la peau griffée, mettez-lui des gants en coton (ou des chaussettes légères) pendant la nuit.
  3. Coupez régulièrement les ongles de votre enfant à ras pour limiter les lésions quand il se gratte.
Mieux vaut prévenir que guérir
  1. Nombre des spécialistes sont convaincus que l'eczéma est en grande partie dû à des allergies alimentaires, notamment chez les enfants de moins de 2 ans. Les aliments le plus souvent incriminés sont les œufs, le jus d'orange, le lait et les fruits secs chez les jeunes enfants, les produits laitiers, le blé, la levure, les œufs, les agrumes et les fruits secs chez les adultes. Essayez de bannir ces aliments pendant environ 1 mois, puis réintroduisez-les un par un, en attendant 3 jours à chaque fois pour voir si la peau réagit. Cette stratégie d'élimination peut donner des résultats probants, mais parlez-en à votre médecin avant de vous lancer.
  2. Évitez les acariens, poussières et poils d'animaux. Dépoussiérez régulièrement votre intérieur, surtout les chambres ; limitez les revêtements en tissu et la moquette ; interdisez l'accès des chambres aux animaux, lavez le linge de lit à 60 °C...
  3. L'hiver, humidifiez l'air des chambres à coucher à l'aide d'un humidificateur.
  4. Si votre eczéma siège sur les bras ou les mains, limitez les contacts avec l'eau et les produits détergents (utilisez au maximum le lave-vaisselle). Lorsque vous lavez à la main,  portez des gants en caoutchouc doublés (s'il ne sont pas doublés, enfilez-les par dessus des gants en coton. Évitez tout contact avec le latex, une substance allergène qui peut aggraver l'eczéma.
  5. Pour le linge, choisissez une lessive hypoallergénique et réduisez au minimum les doses à chaque lavage. Renoncez aux adoucissants. À la fin du programme, lancez un rinçage supplémentaire afin d'éliminer toute trace de lessive.
  6. Avez-vous été en contact avec quoi que ce soit susceptible de provoquer une réaction allergique ? L'eczéma de contact peut provenir du nickel ou d'un autre métal contenu dans des bijoux ou une ceinture, du latex, d'un produit de beauté, d'un parfum ou d'un produit de nettoyage.
Des médicaments récents

En dehors des crèmes hydratantes, le traitement classique de l'eczéma consiste en l'application d'un antiseptique et d'une crème dermocorticoïde (à base de corticoïdes). Un traitement oral est parfois prescrit ponctuellement (corticoïdes, antibiotiques) et des séances d'expositions aux UV (ultraviolets) sont parfois bénéfiques. Les dermatologues disposent depuis peu d'un nouveau type de médicaments pour traiter l'eczéma (ou dermatite) atopique, offrant alternative aux corticoïdes (néfaste à long terme). Le tacrolimus et le pimécrolimus sont des immunosuppresseurs à usage local (crèmes) qui, en neutralisant les réactions immunitaires de l'organisme, aide à réduire l'inflammation de la peau et les symptômes associés (rougeurs, démangeaisons).

Si l'eczéma est intense, s'il se propage ou récidive fréquemment malgré les soins indiqués ici, consultez votre médecin. Appelez-le également au moindre signe d'infection (plaie et croûtes, suintement de pus, douleur vive, gonflement, fièvre).

Sans Cellulite