Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

vendredi 13 septembre 2013

L'hygiène domestique : des astuces simples à réaliser au quotidien

Vous avez fait installer des détecteurs de fumée, fait analyser l'eau des robinets et acheté un filtre, que vous utilisez consciencieusement. Vous vous lavez avec du savon antibactérien et changez vos serviettes tous les jours. Que faire de plus pour protéger votre foyer contre les maladies ? Voici quelques mesures particulièrement utiles, surtout si, par souci d'économie d'énergie, vous avez parfaitement isolé votre maison, car les polluants atmosphérique ont alors tendance à s'accumuler.


Utilisez des nettoyants naturels

Chacun sait qu'il faut ouvrir les fenêtres et actionner les éventuels ventilateurs d'extraction à chaque fois qu'on utilise des solvants, des détergents ou autres produits chimiques nocifs. Mais vous pouvez aussi remplacer ceux-ci par des produits maison.


  • Nettoyant universel : faites dissoudre quatre cuillerées à soupe de bicarbonate de soude dans 1 litre d'eau chaude.
  • Débouche-tuyaux : versez une demi-tasse de bicarbonate de soude dans le siphon. Ajoutez une demi-tasse de vinaigre. Laissez agir 5 minutes, puis versez une bouilloire d'eau bouillante.
  • Nettoyant WC : fabriquez une pâte avec du jus de citron et du borax (vendu en droguerie). Appliquez-la sur les parois de la cuvette, laissez agir 2 heures, puis brossez et tirez la chasse.
  • Décapant four : vaporisez de l'eau sur la graisse pendant que le four est encore chaud et ajoutez du sel. Une fois le four refroidi, retirez la graisse avec un tampon à récurer.
  • Nettoyant vitres et miroirs : du vinaigre dilué dans de l'eau appliqué avec un vaporisateur pour plante donne un excellent résultat.
  • Désodorisant atmosphérique : évitez les bombes aérosol. Laissez plutôt la fenêtre de la salle de bains ou toilettes ouverte.
Faites la chasses aux moisissures

L'allergies aux spores de moisissures, qui se traduit par une toux et des difficultés respiratoires, est très courante. Á la différence de l'allergie au pollen, elle n'est pas saisonnière et peut se manifester aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur des maisons. Les moisissures sont des substances fongiques, qui libèrent généralement leurs spores dans une atmosphère humide. La première mesure consiste donc à traquer toutes les sources d'humidité dans la maison, des fuites dans la toiture à la robinetterie. Il faut aussi purger ou nettoyer régulièrement les radiateurs, poêles et cheminées, et bien aérer chaque pièce. Si l'air de votre maison est très humide, il vous faudra peut-être envisager l'achat d'un déshumidificateur.

Consommez moins de chlore

L'eu du robinet contient souvent du chlore. Cela a du bon car le chlore est un excellent désinfectant. Malheureusement, il semble que la consommation d'eau chlorée ait un lien avec certaines maladies graves, notamment les cancers de la vessie ou du rectum.
Vous avez le choix entre consommez de l'eau en bouteille ou équiper vos robinets de cuisine d'un filtre au charbon actif afin de diminuer le teneur en chlore de l'eau que vous buvez.

Bannissez le plomb

Ce métal toxique ne se trouve pas uniquement dans l'eau du robinet et les vieilles peintures. Malgré l'interdiction d'utilisation de l'essence au plomb dans les transports, les sols de certaines régions restent contaminés par les résidus d'échappement. Dépoussiérez régulièrement votre maison et, si vous vivez sur une route très passante, demandez aux personnes que vous recevez de se déchausser avant de rentrer.

Chassez les microbes

On peut limiter la propagation des rhinovirus, virus grippaux et autres agents pathogènes en demandant aux membres de la famille de toujours se laver les mains avant de passer à table et après être allé aux toilettes. Pour éviter la contamination lorsqu'un proche est malade, nettoyez poignées de portes, robinets et combinés de téléphone au moyen d'un spray désinfectant.
  • Attention aux brosses à dents. Les brosses à dents humides sont un lieu de prédilection pour les microbes (les virus grippaux peuvent survivre plus de 24 heures sur les soies humides). Rincez chaque jour votre brosse à l'eau oxygénée ou avec une solution pour bain de bouche, et changez-en après un gros rhume.
  • Empêchez les microbes d'envahir vos éponges. Les torchons et les éponges sont un milieu de culture idéal pour les bactéries. En utilisant pour la vaisselle le torchon dont on vient de se servir pour essuyer le plan de travail ou la planche à découper, on court le risque de faire passer des microbes (salmonelles, par exemple) sur les assiettes ou la casserole. Changez de torchon et d'éponge toutes les semaines et laissez-les sécher complètement entre deux utilisations. Il est également conseillé de désinfecter régulièrement éponges, brosses et torchons blancs en les plongeant dans un mélange d'eau claire et d'eau de javel.
Déclarez la guerre aux acariens

Les acariens sont des animaux microscopiques qui se nourrissent des cellules mortes de notre peau et dont les déjections peuvent déclencher des allergies. Le meilleur moyen pour s'en débarrasser est de passer l'aspirateur au moins une fois par semaine sur tous les tapis et surfaces recouverts de tissu et de toujours laver les draps et les serviettes à 60 °C ou plus. Pensez aussi à mettre régulièrement vos couettes et édredons - même si vous ne les lavez pas - dans le séchoir à linge afin de tuer les acariens. Si vous avez l'habitude de ranger ces articles dans une armoire une fois la belle saison venue, pensez à les laver ou à les donner au pressing avant de les réutiliser.

Sans Cellulite