Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

mercredi 11 septembre 2013

21 remèdes naturels contre la Diarrhée

Aussi déplaisante soit-elle, la diarrhée permet à l'organisme d'évacuer des toxines nocives. C'est un trouble banal qui guérit spontanément en un jour ou deux, mais peut être difficile à vivre. Si vous souffrez de diarrhée, votre objectif doit être double : ne pas vous déshydrater et éviter tout ce qui peut aggraver votre état. Si vous avez de la chance de pouvoir rester près de chez vous, laissez simplement le problème << s'évacuer >> (sans oublier de boire beaucoup de liquides). Si non, essayez les infusions astringentes, consommez plus de fibres solubles (qui absorbent l'excès de liquide dans l'intestin) ou osez un ancien remède chinois.

Symptômes :
  • Selles liquides
  • Crampes abdominales
  • Nausées, soif intense ou fièvre


Diarrhée : ce qui ne va pas ?

Normalement, lors du passage de la nourriture dans le tube digestif, le gros intestin absorbe l'excès d'eau. Il arrive que cette fonction ne soit pas remplie et que le liquide soit éliminé dans les selles. On parle alors de diarrhée ou d'entérite. Les infections virales, parasitaires ou bactériennes sont les causes les plus répandues de diarrhée, auxquelles on peut ajouter les intoxications alimentaires et l'intolérance au lait de vache (lactose). Toutefois, une diarrhée qui dure plusieurs jours ou plusieurs semaines peut signaler un syndrome du côlon irritable ou une autre maladie qui importe de diagnostiquer.

Domptez la diarrhée avec des tanins
  1. Buvez du thé noir avec du sucre. Le thé réhydratera votre corps. En outre, il contient des tanins astringents qui contribuent à apaiser l'inflammation intestinale et à bloquer l'absorption de toxines par vos intestins. Le sucre favorise l'absorption du sodium et de l'eau.
  2. Les feuilles de mûrier, riche en tanin, sont un remède populaire contre la diarrhée. Pour une infusion, mettez 1 à 2 g de feuilles de mûrier dans une tasse d'eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes et filtrez. Buvez trois tasses par jour entre les repas. Autre possibilité : faites bouillir deux cuillerées à soupe de mûres fraîches dans 250 ml d'eau, laissez cuire à feu doux pendant 10 minutes, puis filtrez. Buvez une tasse plusieurs fois par jour. Vous pouvez aussi acheter des sachets de thé à la mûre en vous assurant qu'ils contiennent bien des feuilles de mûre. L'infusion de feuille de framboisier, riche en minéraux et vitamines, serait également efficace.
Attaquez-vous à la racine du problème
  1. Des gélules d'hydrastis peuvent aider à éliminer des bactéries en cause dans la diarrhée, dont Escherichia coli. Le composant principal en est la berbérine, qui a des propriétés antibactériennes. Prenez deux ou trois gélules de 125 mg par jour jusqu'à l'atténuation des symptômes.
Abreuvez votre corps
  1. Si la diarrhée est importante, vous devez remplacer les réserves en eau et minéraux (dont le sodium, le potassium et le chlorure) perdues avec les selles. Concoctez une solution de réhydratation en mélangeant une demi-cuillerée à café de bicarbonate de soude avec une pincée de sel et un quart de cuillerée à café de sucre ou de miel à une tasse d'eau. Buvez-en plusieurs au cours de la journée.
  2. Certaines boissons énergétiques ou pour sportifs peuvent remplacer les minéraux perdus, mais elles sont souvent trop sucrées.
  3. En cas de diarrhée légère n'entraînant pas de déshydratation, buvez des boissons gazeuses en bouteille (débarrassez-vous des bulles en agitant vigoureusement la boisson afin d'éviter d'avoir des gaz). Vous pouvez aussi consommez des liquides plus nutritifs comme du bouillon clair de poulet ou de l'eau de riz.
  4. Chez les nourrissons et jeunes enfants, il est important de poursuivre l'allaitement si le nourrisson souffre de diarrhée. Pour les enfants nourris au biberon ou plus âgés, utilisez une solution orale de réhydratation (en vente dans les pharmacies) destinée aux enfants.
Reconstituez votre alimentation
  1. Les premiers jours, supprimez les aliments solides, et nourrissez-vous de bouillons de poulet ou de bouillies. Le bouillon est idéal car  il fournit de l'eau, des minéraux et des protéines. Observez ce régime << clair >> pendant 1 jour ou 2. Évitez les jus de fruits (notamment d'agrumes), parfois mal tolérés par les intestins.
  2. Introduisez lentement des aliments bien tolérés, contenant peu de fibres : riz, bananes, pommes de terre vapeur, compote de pomme et de coings. Les bananes et les pommes contiennent de la pectine, un type de fibre soluble qui absorbe l'excès de liquide dans l'intestin et ralentit le passage des selles (toutefois, évitez le jus de pomme, susceptible d'aggraver les symptômes).
  3. Les carottes sont une autre source apaisante de pectine. Faites-les cuire, puis passez-les au mixeur avec un peu d'eau pour leur donner une consistance de bouillie pour bébé. Mangez une cuillerée à soupe ou deux toutes les heures.
  4. Évitez les aliments riches en fibres insolubles, difficiles à digérer : haricots, choux ou choux de Bruxelles.
  5. Mieux vaut éviter les produits laitiers pendant quelques jours. Lors d'une diarrhée, le revêtement intestinal peut être irrité, ce qui risque d'entraîner une intolérance temporaire au lactose.
  6. Seule exception : les yaourts et autres laits aux ferments actifs sont habituellement bien tolérés. Ceux qui referment des bactéries bénéfiques de type Lactobacillus acidophilus et Bifidobacterium contribuent à restaurer la flore intestinale, ce qui est important si votre diarrhée fait suite à la prise d'antibiotiques. Si vous n'aimez pas les produits laitiers, achetez des gélules de ferments lactiques et suivez les instructions.
Soignez-vous avec du psylium
  1. Un des traitements de la diarrhée est aussi un remède contre le problème posé - la constipation. Les graines de psyllium (ispaghule) en poudre absorbent l'excès de liquide dans l'intestin, épaississant ainsi les selles. Prenez une à trois cuillerées à soupe dans un verre d'eau chaque jour tout en continuant à boire beaucoup.
Un vieux traitement chinois
  1. Épluchez et écrasez deux gousses d'ail, ajoutez deux cuillerées à café de sucre brun, portez à ébullition dans l'équivalent d'une tasse d'eau et buvez deux à trois fois par jour. L'ail est un antibactérien efficace, susceptible d'éliminer la bactérie responsable de nombreux cas de diarrhée.
Les compléments nutritionnels recommandés

Aigremoine : En tisane, prendre 1 tasse jusqu'à 6 fois par jour. Il vous faut 1 cuillère à soupe de feuilles par tasse, laissez infuser 15 minutes, filtrez et buvez à volonté.

Feuille de mûrier/ framboisier : En tisane, prendre 1 tasse jusqu'à 6 fois par jour. Il vous faut 1 cuillère à soupe de feuilles par tasse, laissez infuser 15 minutes, filtrez et buvez à volonté.

Charbon végétal activé : Prendre 1 à 3 gélules par jour réparties dans la journée.

Ferments lactiques : Prendre 2 gélules 3 fois par jour en dehors des repas ou 2 ou 3 yaourts aux ferments actifs par jour. Choisissez des produits à l'acidophilus et/ ou au bifidus actifs.

Ces plantes contiennent des tanins, produits chimiques qui font cicatriser les muqueuses intestinales et aident l'organisme à fixer les liquides. Les tisanes compensent également les pertes de liquides, ce qui permet d'éviter la déshydratation parfois occasionnée par une crise de diarrhée prolongée. Les ferments lactiques aident à reconstituer la flore intestinale mise en péril par la prise d'antibiotiques. Tous ces remèdes peuvent remplacer les médicaments en vente libre, à l'exception de l'acidophilus, qui peut leur être associé mais ne doit pas être prit au même moment de la journée.

D'autres solutions :
  • Buvez beaucoup d'eau et de liquides clairs...
  • Évitez les jus de fruits, le lait et les aliments riches en fibres (même si en temps normal, les fibres sont excellent pour la digestion et le bon fonctionnement de l'intestin). Mangez des aliments bien tolérés par les intestins comme le riz blanc et la banane pochée.

Mieux vaut prévenir que guérir
  1. Si vous remarquez de fréquents accès de diarrhée après avoir consommé du lait ou d'autres produits laitiers, vous souffrez peut-être d'une intolérance au lactose. Essayez des substituts laitiers comme le lait de soja ou consommez des produits laitiers spécifiques, étiquetés << sans lactose >>.
  2. Évitez tout produit contenant du xylitol, du sorbitol et du mannitol. Ces édulcorants entrent souvent dans la composition de chewing-gums et bonbons sans sucre, mais se trouvent aussi dans les fraises, cerises, prunes et pêches. Certaines personnes ont du mal à les digérer.
  3. Lavez-vous les mains au savon et à l'eau tiède avant de faire la cuisine et après avoir manipulé de la viande crue. Veillez également à nettoyer soigneusement toute la vaisselle et les instruments de cuisine ayant été en contact avec de la viande crue.
  4. Pour éviter une intoxication alimentaire, faites décongeler vos aliments au micro-ondes ou au réfrigérateur, et non sur la plan de travail.
  5. Sachez que la prise de vitamine C peut entraîner une diarrhée.
  6. Si vous prenez régulièrement des antacides (un type d'antiacides) qui contiennent du magnésium (trisilicate de magnésium ou Maalox ®, par exemple),changez de produit. Ce minéral peut provoquer une diarrhée. De même, évitez de boire des eaux minérales renfermant du magnésium (elles ont un effet laxatif).
Si la diarrhée dure plus de 2 jours, qu'elle est récurrente ou s'accompagne d'étourdissements, de fièvre, de crampes douloureuses, de selles sanguinolentes ou suppurantes, consultez un médecin.

Les circonstances suivantes exigent également un avis médical :
  • chez les nourrissons et les jeunes enfants, les personnes âgées ou fragilisées par une autre maladie
  • si la diarrhée alterne avec une constipation
  • si des médicaments sont susceptibles d'avoir provoqué une diarrhée (antiacides, laxatifs, antipaludéens, antibiotiques)
  • si la personne prend des médicaments dont l'effet risque d'être annulé par la diarrhée (pilule, antipaludéen, traitement contre le diabète ou l'épilepsie, anticoagulant...)
  • si les symptômes ne s'atténuent pas après quelques jours et que la personne revient d'un séjour à l'étranger
  • si, après un traitement antibiotique, un enfant ou une personne âgée développent une forme très malodorante de diarrhée. L'origine peut être une prolifération de la bactérie Clostridium difficile, qui exige un traitement immédiat.

Sans Cellulite