Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

mercredi 10 juillet 2013

Conjonctivite : 17 remèdes pour vaincre les rougeurs et les sécrétions purulentes aux yeux

La conjonctivite peut provoquer des démangeaisons, des douleurs, une gêne et des picotements. De plus, les rougeurs et la présence de pus dans l'œil ne sont pas vraiment esthétiques. Cette inflammation des muqueuses qui bordent les paupières est généralement bénigne, mais elle peut avoir des conséquences sur la vue ou se propager si une bactérie ou un virus sont responsables. Il est important de consulter un médecin, qui vous prescrira des gouttes oculaires antibiotiques si vous souffrez d'une infection bactérienne. En attendant, vous pouvez prendre des mesures pour soulager les démangeaisons et contrôler la formation des croûtes.


Conjonctivite : ce qui ne va pas ?

Vous avez les yeux rouges, irrités et clos par une sécrétion gluante ? Il s'agit probablement d'une conjonctivite : une inflammation de la conjonctivite, muqueuse qui ourle les paupières internes et gaine le globe oculaire. Une infection bactérienne ou virale est souvent en cause, mais la conjonctivite peut aussi être due à une réaction allergique (au pollen, à la poussière) ou irritative (à des cosmétiques, à la solution nettoyante des lentilles de contact...). Selon l'origine, elle peut entraîner une sensation de brûlure et des démangeaisons dans les yeux, un suintement important et/ ou une sensibilité à la lumière. La nuit, les cils et paupières se retrouvent collés en raison des sécrétions purulentes.

Soulagez vos yeux

  1. Des compresses chaudes ou froides exercent souvent une action bénéfique. Si vos yeux produisent du pus, passez un linge sous l'eau tiède à chaude et utilisez-le comme compresse pour empêcher les sécrétions de sécher sur les cils. Utilisez une compresse froide (un linge trempé dans de l'eau glacée) pour réduire le gonflement et atténuer les démangeaisons, surtout si la conjonctivite est due à une allergie. Faite l'un ou l'autre - ou les deux - pendant 5 minutes trois ou quatre fois par jour. Servez-vous d'un linge propre à chaque fois.
  2. Essuyez les sécrétions et les croûtes à l'aide d'un morceau de coton trempé dans une solution composée d'une mesure de shampoing pour bébé pour dix mesures d'eau tiède à chaude. L'eau ramollit les croûtes tandis que le shampoing nettoie la zone de contact entre la paupière et les cils.
  3. Nettoyez vos yeux avec une solution ophtalmique achetée en pharmacie ou de l'eau légèrement salée. Portez un demi-litre d'eau à ébullition, ajoutez une cuillerée à café de sel et chauffez à feu doux pendant au moins 15 minutes. Laissez refroidir. Utilisez un compte-gouttes oculaire ou une œillère stériles pour appliquer la solution. Après chaque traitement, stérilisez à nouveau le compte-gouttes ou l'œillère dans de l'eau bouillante.
  4. Un bain d'œil à l'hydrastis (ou hydraste du Canada) vous aidera à combattre l'infection. Cette plante contient de la berbérine, aux propriétés antiseptiques. Faites infuser une cuillerée à café d'hydrastis séché pendant 10 minutes dans de l'eau bouillante, filtrez et laissez refroidir. Appliquez à l'aide d'un compte-gouttes oculaire stérile trois fois par jour.
Préparez vos yeux pour la nuit
  1. Si votre médecin vous a prescrit des gouttes oculaires, une pommade antibiotique ou à base d'anti-inflammatoire stéroïdiens, mettez-en chaque soir avant de vous coucher pour ne pas vous réveiller avec les paupières collées. Veillez à ne pas mettre l'extrémité du flacon ou du tube en contact avec vos yeux. Si non, vous risquez de contaminer le médicament et de réinfecter vos yeux lors de l'utilisation suivante.
Apaisez vos yeux endoloris
  1. Apaisez vos yeux avec une compresse à la camomille. Mettez un sachet de camomille dans une tasse d'eau tiède à chaude (non bouillante) pendant 2 à 3 minutes, pressez-le puis placez-le sur l'œil ou les yeux pendant 10 minutes. Répétez trois ou quatre fois par jour en changeant de sachet. Gardez les yeux fermés afin que le bain n'entre pas directement en contact avec vos yeux.
  2. Les adeptes de l'ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne, traite la conjonctivite à l'aide de la pulpe de feuilles de coriandre fraîches. Passez une poignée de feuilles de coriandre avec 100 ml d'eau au mixeur. Égouttez, puis appliquez la pulpe sur vos paupières closes. Laissez quelques minutes, puis ôtez la pulpe avant d'ouvrir les yeux.
  3. Un autre traitement ayurvédique contre la conjonctivite consiste à faire macérer une cuillerée à café de graines de coriandre dans une tasse d'eau bouillante pendant au moins 15 minutes. Filtrez, laissez refroidir et utilisez l'eau pour baigner vos yeux clos. Essuyez soigneusement avant d'ouvrir les yeux.
Évitez la contagion
  1. Pour éviter de vous réinfecter, ne vous maquillez pas avant que les symptômes aient totalement disparu. Jetez les cosmétiques pour les yeux utilisés juste avant l'apparition de la conjonctivite.
  2. Essayez de ne pas toucher vos yeux. Si cela arrive, lavez-vous les mains, puis essuyez-les avec une serviette en papier.
  3. Si vous devez tamponner vos yeux, utilisez un mouchoir en papier pour chaque œil. Jetez les deux mouchoirs et lavez-vous les mains. Á l'extérieur, emportez une petite bouteille de gel nettoyant sans eau et utilisez-le fréquemment.
  4. Si vous portez des lentilles de contact, ne les mettez pas tant que vous avez une conjonctivite déclarée, puis stérilisez-les soigneusement avant de les réutiliser. Lavez-vous toujours les mains avant de placer ou d'ôter vos lentilles. Et ne les nettoyez pas avec votre salive.
  5. Changez chaque jour de serviette, de linge de table et d'oreiller, pour ne pas réinfecter le même œil ou contaminer l'autre (sans compter que d'autres personnes peuvent attraper une conjonctivite en utilisant les mêmes affaires que vous).
  6. Si votre enfant a une conjonctivite et qu'il est trop jeune pour ne pas se toucher les yeux ou penser à se laver les mains régulièrement, gardez-le à la maison. La plupart des haltes-garderies et des crèches n'acceptent pas d'enfant présentant des symptômes de conjonctivite.
En cas de conjonctivite allergique...
  1. Si les yeux démangent et qu'ils produisent du pus irritant, votre conjonctivite est peut être d'origine allergique. Essayez un antihistaminique oral pour soulager le gonflement et les démangeaisons (votre médecin devra vous en prescrire).
  2. Essayez d'identifier l'allergène en cause et, si possible, d'éviter les contacts - pollen, poils d'animaux, cosmétiques, etc.
  3. Pour combattre l'inflammation provoquée par l'allergie, essayez l'association vitamine C et quercétine. Prenez 1 000 mg de vitamine C par jour en plusieurs prises et 1 500 mg de quercétine. La quercétine est un bioflavonoïde (nutriment présent dans certains fruits et légumes), qui possède des propriétés anti-inflammatoires.

Trois types de conjonctivite

La plupart des conjonctivites sont d'origine virale, bactérienne ou allergique. Certains signes peuvent aider à identifier l'origine de l'affection, mais la distinction n'est pas toujours nette et c'est alors au médecin de faire un diagnostic précis.

Conjonctivite virale 
  1. L'infection commence par toucher l'œil, mais peut se propager à l'autre.
  2. Les suintements sont clairs.
  3. Les yeux sont irrités et rouges.
Conjonctivite bactérienne
  1. Elle ne touche en général qu'un œil, mais peut se propager à l'autre.
  2. Les yeux sont irrités, rouges avec, parfois, une sensation de << papier de verre >>.*
  3. La suppuration (production de pus) est importante
Conjonctivite allergique
  1. Elle affecte généralement les deux yeux.
  2. Les démangeaisons et le larmoiement dominent.
  3. Les paupières sont gonflées.

Le saviez-vous ?

Les larmes contiennent des substances antibactériennes, ce qui explique que la plupart des infections oculaires se résorbent d'elles-mêmes.

Á éviter !

Pour traiter la conjonctivite, certains phytothérapeutes conseillent d'instiller des collyres à base d'euphraise (ou casse-lunettes), une plante traditionnellement utilisée par les Indiens d'Amérique pour soulager les problèmes oculaires. Toutefois, des études récentes ont montré que cette préparation pouvait elle-même provoquer des larmoiements, des démangeaisons et des rougeurs dans les yeux.

Consultez un médecin en cas de conjonctivite aiguë. Si certaines formes bénignes, en particulier celles provoquées par des virus, disparaissent d'elles-même au bout de 1 semaine, d'autres peuvent entraîner des lésions oculaires. Allez le plus rapidement possibles chez le médecin si vous voyez trouble, si des taches ou des lésions apparaissent près de l'œil, si la conjonctivite ne disparaît pas d'elle-même en 1 semaine ou si vous ne constatez aucune amélioration après 3 ou 4 jours de traitement régulier. En cas de conjonctivite bactérienne, un traitement instantané évitera des complications.

Sans Cellulite