Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

lundi 10 juin 2013

Bronchite : 16 solutions pour vous soigner

La bronchite est une inflammation de la muqueuse des bronches. Le traitement consiste à fluidifier les mucosités qui encombrent les voies respiratoires afin de les expulser. L'air inspiré constitue l'accès le plus direct aux poumons : les inhalations sont donc particulièrement indiquées, la vapeur aidant à nettoyer les voies respiratoires. Certaines boissons et aliments peuvent également fluidifier ces mucosités, tandis que les antiseptiques (dont les antibiotiques) combattront l'infection et empêcheront les bactéries d'adhérer au mucus.

Bronchite : ce qui ne va pas ?

Les bronchites passagères sont généralement dues à une infection virale ou bactérienne, mais elles peuvent également survenir en cas d'allergie. Les bronches s'épaississent et les cils (les poils fins qui tapissent l'appareil respiratoire) se paralysent. Les mucosités s'accumulent et obligent à tousser fortement pour expectorer. D'autres signes peuvent accompagner la toux et les crachats : manque de souffle, respiration sifflante, fièvre avec frissons, fatigue, douleurs musculaires et thoraciques.Ces symptômes s'estompent et disparaissent en une dizaine de jours. La bronchite chronique est, quant à elle, essentiellement provoquée par le tabac ou une trop longue exposition à la poussière.

La vapeur

  1. Inhalez de la vapeur. Versez de l'eau bouillante dans un bol et penchez-vous pour respirer après avoir posé une serviette de toilette sur votre tête pour créer un petit sauna (attendez 2 minutes pour ne pas vous brûler le visage). Les inhalations de vapeur fluidifient les sécrétions des poumons. Les pharmacies vendent des inhalateurs simples d'utilisation et bon marché.
  2. Pour que les inhalations soient encore plus efficaces, ajoutez quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ou de pin. L'huile essentielle d'eucalyptus favorise la fluidification des mucosités qui encombrent les voies respiratoires et possède des vertus antibactériennes (si vous utilisez des feuilles d'eucalyptus, faites-les bouillir dans une casserole, retirez du feu et inhalez la vapeur). L'huile essentielle de pin agit comme un expectorant en facilitant l'expulsion des mucosités.
  3. Branchez un humidificateur dans votre chambre avant de vous coucher afin qu'il humidifie l'air ambiant pendant votre sommeil. Suivez bien les instructions du fabricant pour le nettoyage de l'appareil pour éviter que les bactéries et la moisissure ne s'y accumule.
  4. Si vous souffrez de bronchite à répétition, optez pour un humidificateur à ultrasons, qui émet de la vapeur froide. Laissez-le fonctionner jour et nuit lorsque vous êtes dans la pièce.
Les aliments et les boissons bénéfiques
  1. Les piments verts, les sauces piquantes de type Tabasco et les plats à base de piment de Cayenne fluidifient les mucosités et facilitent l'expectoration.
  2. Pour fluidifier les mucosités et expulser plus aisément le mucus, buvez beaucoup d'eau (au moins huit verres par jour). 
  3. Évitez l'alcool et le café, qui déshydratent l'organisme et épaississent les glaires.
  4. Faut-il ou non boire du lait ? Selon, certains, la caséine du lait stimule la production de mucus dans l'appareil respiratoire et les intestins. Il serait donc déconseillé d'en boire en cas de bronchite. Pour d'autres, il n'existe aucun lien entre l'absorption de lait et la formation de mucus et il serait au contraire dangereux d'inciter à une diminution de la consommation de lait, en raison du risque de carence en calcium.
Les infusions pour une bonne fluidification
  1. Le bouillon blanc (également appelé molène, herbe de saint Fiacre ou cierge de Notre-Dame) est une plante aux vertus adoucissantes et expectorantes, traditionnellement utilisée dans la composition des sirops contre la toux. Elle renferme des substances appelées saponines qui fluidifient les mucosités, ainsi qu'un mucilage gélatineux qui soulage les muqueuses irritées. Faites bouillir une tasse d'eau, retirez du feu et ajouter deux cuillerées à café de fleurs séchées. Attendez 10 minutes, filtrez bien (le bouillon-blanc renferme des petits poils irritants pour la gorge). Buvez trois infusions par jour au maximum.
  2. En cas de bronchite aiguë, l'infusion de thym est très efficace  pour fluidifier les sécrétions. Versez une à deux cuillerées à café de thym dans 250 ml d'eau bouillante et sucrez avec du miel. Buvez-en 3 à 4 tasses par jour. D'autres plantes peuvent être associées au thym ou infusées seules, comme l'aunée, l'hysope, le plantain et l'angélique. Procédez de la même manière pour l'infusion de thym.
Des compléments pour traiter et prévenir la bronchite
  • La N-acétylcystéine (NAC) est un dérivé de l'acide aminé cystéine, qui favorise la fluidification du mucus et prévient la bronchite. Notez que c'est également l'antidote à l'empoisonnement au paracétamol. Prenez une gélule par jour (en vente dans les magasins de produits diététiques, au dosage de 600 mg), à jeun, en cas de bronchite passagère, jusqu'à ce que la toux diminue. Vous pouvez aussi acheter une préparation pharmaceutique (Fluimucil ®, par exemple), vendue sans ordonnance.
  • L'échinacée est une plante aux propriétés antibactériennes et antivirales qui stimule les défenses immunitaires. Prenez 200 mg d'extrait quatre fois par jour pour une bronchite aiguë, et 2 fois par jour pour une bronchite chronique. L'extrait d'astragale a le même effet. Prenez-le selon les mêmes modalités.
Mieux vaut prévenir que guérir
  1. Pour prévenir les bronchites chroniques, le plus évident est d'abord de ne pas fumer (il serait temps de mettre fin à çà maintenant). Si vous êtes fumeur, renseignez-vous sur les moyens de sevrage mis à votre disposition. Si vous ne fumez pas, évitez les atmosphères enfumées et demandez à vos amis fumeurs de s'abstenir en votre présence.
  2. Si vous êtes exposé, dans votre travail, à une grande quantité de poussière, de fumées ou de polluants (tous susceptibles d'entraîner une bronchite chronique), munissez-vous d'un masque de protection ou d'un filtre pour respirer le moins d'impuretés possible.
  3. Limitez les risques de bronchite virale en vous lavant souvent les mains et en évitant de les porter à votre visage, en particulier si vous avez été en contact avec une personne enrhumée.
  4. Nettoyez votre nez et vos sinus à l'aide d'une solution saline pour empêcher les allergènes et les agents infectieux de pénétrer dans vos poumons.
Consultez votre médecin si votre toux vous empêche de dormir ou de mener vos activités quotidiennes, si vous avez de la fièvre ou si vous crachez du sang, des glaires jaunâtres ou verdâtres. Les bronchites se transforment parfois en pneumonie (infection du poumon). Consultez également votre médecin si la bronchite se prolonge ou récidive.

Á ÉVITER

Ne prenez jamais trop de sirop antitussif en cas de toux grasse car il est important que les bronches expulsent ces mucosités. Préférez un sirop expectorant, conçu spécifiquement pour fluidifier le mucus et dégager les voies respiratoires, grâce à l'action de leur substance active, la guaïfénésine. Et n'oubliez pas de boire beaucoup (je le répète encore, pas de l'alcool s'il vous plaît) pour fluidifier le mucus.

Sans Cellulite