Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

dimanche 2 juin 2013

Boutons de chaleur : 12 solutions pour les éliminer et les éviter

Si en période de forte chaleur, votre peau se couvre de petits boutons rouges qui démangent beaucoup, la priorité est de faire baisser la température de la peau. Durant quelques jours, restez autant que possible à l'intérieur, de préférence dans un endroit climatisé. Prenez régulièrement des bains ou des douches fraîches, éventez-vous ou restez à côté d'un ventilateur. 


Boutons de chaleur : ce qui ne va pas ?

Les petits boutons rouges, qui siègent généralement sur le cou et la poitrine, au creux des aisselles et dans l'aine, sont dus à une rétention de sueur. Dans des conditions normales, la sueur s'évapore, ce qui a pour effet de refroidir la peau. Mais lorsqu'elle est empêchée, par le port de vêtements serrés par exemple, les pores des glandes sudoripares se bouchent et le liquide s'écoule dans les tissus environnants. Cela donne lieu à une éruption cutanée qui s'accompagne de fortes démangeaisons à chaque fois que les boutons éclatent. L'association de climat chaud et humide, forte transpiration et vêtements serrés est un cocktail idéal - à quoi s'ajoutent les frottements au niveau des plis de la peau, fréquents chez les personnes corpulentes.

Faites des applications froides

  1. Tout ce qui peut faire baisser la température de la peu aide à réduire les démangeaisons et la tuméfaction. Si vous n'avez pas le temps de prendre plusieurs bains par jour, appliquez sur les zones enflammées un sachet de glace ou une compresse froide toutes les 2-3 heures en laissant à chaque fois agir pendant 10 minutes.
Une pincée de poudre magique
  1. Le bicarbonate de soude fait beaucoup de bien en cas de boutons de chaleur. Mettez-en quelques cuillerées à soupe dans l'eau du bain et restez-y un long moment. Cela apaisera vos démangeaisons et vous aidera à vous sentir mieux. Vous pouvez aussi ajouter de la poudre de bain à l'avoine colloïdale (de la marque Aveeno ®, par exemple).
  2. Appliquez du bicarbonate de soude ou de la farine de maïs, plus douce, directement sur les zones enflammées afin d'absorber la sueur. Renouvelez l'application toutes les 2-3 heures après avoir soigneusement rincé et séché la peau.
Appliquez un gel apaisant
  1. La pulpe fraîche extraite de la feuille d'aloe vera (ou aloès) est utilisée depuis longtemps pour soulager les démangeaisons et favoriser la guérison des affections cutanées. Appliquez-en deux ou trois fois par jour sur la zone affectée en ayant soin de toujours bien nettoyer la peau au préalable. Á défaut de pulpe fraîche, achetez du gel d'aloès en pharmacie ou un produit de bonne qualité qui en contienne (c'est le cas de la plupart des lotions après-soleil).
  2. Appliquez un gel de calamine (carbonate de zinc). Cette substance rose, traditionnellement utilisée pour soigner les coups de soleil, peut apaiser les démangeaisons dues aux boutons de chaleur.
Exposition à l'air libre
  1. Si l'éruption s'accompagne de vésicules, évitez de couvrir la peau. L'exposition à l'air libre accélérera la guérison.
Mieux vaut prévenir que guérir
  1. Par temps chaud et humide, limitez vos activités physiques et prenez autant de bains ou de douches tièdes que nécessaire pour vous rafraîchir. L'eau tiède est préférable à l'eau froide, car, sous l'effet du froid, les vaisseaux sanguins superficiels se resserrent pour éviter une déperdition de chaleur, ce qui peut provoquer une augmentation de la température du corps.
  2. Portez des vêtements amples en coton ou en lin. Votre peau aura ainsi plus de chances de rester sèche. Évitez les tissus synthétiques et, de manière générale, tout ce qui se porte près du corps, surtout en été lorsqu'il fait chaud.
  3. Pour vous protéger du soleil, choisissez des crèmes non grasses et hypoallergéniques, qui arrêtent à la fois les UVA et les UVB.
  4. Á la plage, mettez-vous sous un parasol. Un siège à l'ombre est forcément plus frais qu'une serviette en plein soleil (la protection solaire est particulièrement importante chez l'enfant).
  5. Essayez de perdre du poids. Les personnes corpulentes ont tendance à transpirer davantage, ce qui augmente le risque de boutons de chaleur.
  6. Augmentez vos apports en acides gras essentiels en consommant davantage de saumon, de thon frais, de maquereau et autres poissons gras ainsi que de l'huile de graines de lin. Ces graisses saines limitent les processus inflammatoires, ce qui diminue la prédisposition aux boutons de chaleur.
Les boutons de chaleur sont gênants certes, mais rarement grave. Les démangeaisons et l'inflammation disparaissent le plus souvent au bout de 1 jour ou 2. Si l'inflammation persiste au delà de quelques jours ou si les boutons s'infectent, il est préférable que vous consultiez un médecin, qui prescrira éventuellement un traitement. Par ailleurs, il faut consulter d'urgence si les boutons de chaleur s'accompagnent  de nausées, de déshydratation, de soif, de maux de tête et de pâleur. Dans les formes sévères, les boutons de chaleur peuvent gêner les mécanismes de régulation thermique du corps et provoquer fièvre et épuisement.

Sans Cellulite