Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

vendredi 17 mai 2013

L'anxiété : 12 solutions pour la chasser

L'anxiété est une émotion naturelle, liée à une frayeur ou à une appréhension passagère. Mais elle peut devenir gênante lorsqu'elle devient permanente et que la vie quotidienne est dominée par un sentiment d'insécurité, par le pressentiment infondé d'un danger imminent. Il existe des méthodes simples pour calmer le stress et l'anxiété, apprendre à se détendre et retrouver la sérénité. Dans bien des cas, ces mesures et remèdes naturels remplacent avantageusement les médicaments prescrit sur ordonnance. Ne stressez plus ! Lisez !

L'anxiété : ce qui ne va pas ?

L'anxiété est un sentiment de peur lié à une menace ou à un danger mal identifiés, voire inexistants. On se sent inquiet, sans véritablement savoir pourquoi. Les symptômes sont différents selon que l'anxiété est chronique ou qu'elle se manifeste par des crises : irritabilité, difficultés de concentration, tensions musculaires, maux de tête ou de ventre, difficulté à dormir  dans le premier cas ; transpiration brutale, accélération du rythme cardiaque, tremblements, respiration oppressée, pensées ou comportement incontrôlables dans le second cas.

Noyez vos soucis dans le bain

  1. Prendre un bain chaud est un des moyens les plus agréables et les plus efficaces de se détendre. Pour renforcer l'effet relaxant, ajoutez quelques gouttes d'huile de lavande (ou des fleurs séchées de lavande) et plongez-vous dans l'eau parfumée aussi longtemps que vous le souhaitez. Les propriétés relaxantes de la lavande sont connues et utilisées depuis près de 2000 ans, même si on ignore précisément leur origine. Si vous ne pouvez pas prendre de bain, passez un peu d'huile essentielle sur vos tempes et votre front et asseyez-vous au calme quelques minutes.
Respirez lentement et  profondément
  1. Le contrôle de la respiration peut aider à calmer l'anxiété. Pratiquez la respiration ventrale : asseyez-vous, posez une main sur votre ventre et inspirez lentement et profondément  en gonflant le ventre et non la poitrine. Retenez votre respiration quelques secondes, puis expirez lentement en rentrant le ventre. Recommencez jusqu'à éprouver une sensation  de détente.
Buvez une boisson apaisante
  1. Bien connu pour faciliter l'endormissement, le verre de lait chaud aura les mêmes vertus apaisantes à n'importe quel moment de la journée. Le lait contient du tryptophane, un acide aminé contribuant à la fabrication de la sérotonine, substance qui renforce  notre sensation de bien être. Les bananes et la viande de dinde sont également riches en tryptophane.
  2. Le houblon, utilisé pour la fabrication de la bière, possède également des propriétés sédatives. Les ouvriers qui le récoltaient autrefois souffraient même d'une sorte de somnolence chronique. Pour bénéficier de ses vertus, faites infuser deux cuillerées à café de feuilles séchées dans de l'eau très chaude et buvez-en jusqu'à trois tasses par jour.
  3. Les fleurs d'oranger amer, de lavande et de citronnier entrent dans la composition des tisanes relaxantes. Buvez une infusion avant de vous coucher pour favoriser le sommeil.
N'aggravez pas les symptômes
  1. Limitez votre consommation de café, de thé ou de boisson au cola à une tasse ou un verre par jour. Certaines études semblent montrer que les personnes très anxieuses sont particulièrement sensibles à la caféine.
  2. Limitez également votre consommation de vin, de bière et de toute autre boisson alcoolisée. S'il procure une sensation de détente dans un premier temps, l'alcool peut en faite accroître l'anxiété lorsque son effet euphorisant se dissipe.
Bougez...et ralentissez
  1. Pratiquez une activité physique en plein air pour vous détendre. Une marche rapide de 30 minutes libère des endorphines, substances qui atténuent la douleur et améliore l'humeur.
  2. Que vous préfériez la méditation, le jardinage ou la contemplation d'un aquarium, offrez-vous des pauses d'une quinzaine de minutes une ou plusieurs fois par jour.
Essayez un sédatif naturel
  1. Ne vous arrêtez pas à l'odeur désagréable de la valériane : cette plante peut véritablement calmer l'anxiété. D'après les recherches, ses principes actifs ont, sur les récepteurs du cerveau, un effet comparable à celui d'un médicament anxiolytique, le diazépam, connu sous le nom commercial de Valium ®. Prenez 250 à 400 mg de valériane deux fois par jour (pour vous détendre) et jusqu'à 600 mg au coucher (pour faciliter l'endormissement).
  2. Prenez chaque jour un complexe de vitamines B. Ces nutriments atténuent le stress (la vitamine B6 est nécessaire à la production de sérotonine par le cerveau) et une carence peut être source d'anxiété. 
  3. Le 5-HTP (5-hydroxytryptophane) est un acide aminé produit par l'organisme à partir d'un autre acide aminé, le tryptophane. Il agit sur la production de sérotonine, une substance qui joue un rôle important dans l'humeur. Le 5-HTP est également présent dans les racines de la Griffonia simplicifolia, une plante d'Afrique. Les compléments à base de 5-HTP sont extraits de cette plante ou fabriqué par synthèse. La posologie est de 50 à 100 mg, trois fois par jour, au moment des repas, mais il est conseillé de demander un avis médical au préalable. Cette précaution est indispensable si vous prenez des antidépresseurs qui agissent également sur les récepteurs de sérotonine (classe des ISRS, inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine, comme le Prozac ®), pour éviter toute interaction dangereuse. La même vigilance s'impose avec le millepertuis, une plante aux réelles vertus antidépressives. Enfin, le 5-HTP pouvant entraîner une certaine somnolence, ne conduisez pas ou n'effectuez pas de tâches dangereuses avant de bien connaître les réactions de votre organisme à cette supplémentation.
Un état d'anxiété chronique peut avoir des répercussions sur la santé. N'hesitez pas à consulter un médecin si vous vous sentez souvent anxieux, si vous éprouvez des difficultés à vous concentrer ou à dormir, si vous avez tendance à vous tourner vers l'alcool, la drogue ou la nourriture pour vous calmer  ou si vous redoutez d'avoir un comportement destructeur. Signalons par ailleurs que l'anxiété peut être le signe de maladies ou de troubles organiques parfois graves (hyperthyroïdie, hypoglycémie, imminence d'un infarctus...) ou être un effet secondaire de médicaments. Il est donc toujours important d'en parler à un médecin.

Sans Cellulite