Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

dimanche 19 mai 2013

Arthrite et arthrose : des remèdes antidouleur

Ces deux affections rhumatismales touchent les articulations. L'arthrite est souvent liée à une maladie immunitaire (auto-immune). L'arthrose est une douleur mécanique provoquée par l'usure des articulations, notamment du cartilage. Ces troubles sont très fréquents, surtout l'arthrose : il suffit de parler des ses douleurs à son entourage pour s'entendre proposer une multitude de conseils et remèdes. Les anti-inflammatoires apportent généralement un soulagement, mais il existe aussi d'autres moyens pour tenter d'améliorer les choses sans prendre trop de médicaments.

Arthrite et arthrose ce qui ne va pas ?

L'arthrose se caractérise par une raideur et une douleur des articulations, notamment celles qui sont très sollicitées (genoux). La douleur est provoquée par l'usure du cartilage, tissu élastique protégeant l'extrémité des os et servant d'amortisseur. Lorsque le cartilage s'érode, les os frottent les uns contre les autres. l'arthrose touche surtout les personnes de plus de 45 ans et progresse lentement, mais de façon constante. L'arthrite est une inflammation de l'articulation qui peut être due à une maladie inflammatoire ou infectieuse. Il en existe de nombreuses formes, dont la polyarthrite rhumatoïde (la plus courante), la spondylarthrite ankylosante ou le rhumatisme psoriasique.

Des remèdes antidouleur

  1. Prenez une supplémentation en glucosamine et en sulfate de chondroïtine, pour atténuer la douleur et ralentir la dégradation du tissu cartilagineux. Selon certaines études, l'association de ces deux composants complémentaires seraient efficaces pour soulager les douleurs d'arthrose modérées. Conformez-vous à la posologie indiquée sur la notice et effectuez une cure suffisamment longue : les effets mettent au moins un mois à se faire sentir.
  2. Prenez chaque jour une demi-cuillerée à café de gingembre en poudre ou 35 g (soit environ six cuillerée à café) de gingembre frais. Cette plante pourrait diminuer les douleurs d'arthrite, sans doute en raison de son action sur la circulation sanguine, qui contribue à écarter les substances inflammatoires des circulations.
  3. Prenez 600 à 1200 mg de SAM-e (S-adénosyle-méthionine) par jour durant deux semaines, puis 400 mg ensuite. Cette substance chimique sécrétée par le cerveau atténue les douleurs de l'arthrose en accroissant le taux des protéoglycanes dans le sang, molécules jouant un rôle majeur dans la formation du cartilage en assurant sa densité et son oxygénation. Cette substance présenterait la même efficacité que les anti-inflammatoires non stéroïdiens de type ibuprofène. Il faut diminuer la dose après 15 jours, car le SAM-e peut entraîner des troubles digestifs et des nausées. Les interactions médicamenteuses semblent peu importantes, à l'exception des antiparkinsoniens et de certains antidépresseurs. Si vous suivez un traitement de ce type, consultez impérativement votre médecin avant de commencer toute supplémentation. Enfin, respectez les consignes de conservation mentionnées sur la notice, car ce produit est très instable.
Les bienfaits des huiles
  1. Mangez d'avantage d'huile de poisson. Les personnes qui ont une alimentation riche en oméga-3 (présents dans les poissons gras comme le maquereau, le saumon et la sardine) constatent souvent une diminution de leurs douleurs articulaires. Ces acides gras permettraient de diminuer les inflammations. Vous pouvez les prendre sous forme alimentaire et/ou en complément. L'idéal est de combiner les deux en mangeant du poisson gras trois fois par semaine et en prenant des compléments d'huile de poisson, à raison de 2 000 à 5 000 mg par jour. (Attention : consultez votre médecin avant de commencer une supplémentation si vous prenez des médicaments pour fluidifier le sang). Huile de poisson : contre-indiquée pendant la grossesse,sauf sous contrôle médical. Ne pas dépasser la posologie recommandée (un apport excessif peut perturber la coagulation du sang). Demandez un avis médical en cas de diabète ou de prise régulière de fluidifiants sanguins (y compris l'aspirine). Déconseillée en cas de trouble de la coagulation, de maladie hépatique, d'hypertension ou d'allergie aux poissons. L'huile de poisson accroît le temps de saignement, ce qui peut entraîner  des saignements de nez et favoriser les ecchymoses. Peut provoquer des troubles stomacaux.
  2. Selon des études menées à l'université de Cardiff, au Royaume-Uni,  l'huile de foie de morue, riche en oméga-3 et en vitamines A et D, ralentit la destruction du cartilage, à l'origine de l'arthrose, et réduit les facteurs d'inflammation et de douleur. La posologie est de deux capsules de 1 g d'huile de fois de morue par jour.
  3. L'huile de graine de lin renferme aussi des oméga-3. Utilisez-la pour assaisonner vos salades en vous limitant à trois ou quatre cuillerées à soupe par jour - au-delà, elle a des effets néfastes sur la thyroïde.
  4. Les fruits oléagineux (noix surtout) sont également une bonne source d'oméga-3.
En cas de douleurs articulaires, de raideur ou de gonflement des articulations, il est indispensable de consulter un médecin afin d'établir un diagnostic. Ensuite et en dehors du suivi régulier, n'hésitez pas à l'appeler si vous notez un changement dans vos symptômes.

Sans Cellulite