Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

lundi 22 avril 2013

Les bienfaits du piment

Le piment est utilisé pour donner plus de goût à nos repas. Certains d’entre nous ne peuvent même plus se passer des fruits de cette plante de la famille des solanacées pour relever et parfumer leurs aliments. Il existe plusieurs variétés de piments dont certains sont dits plutôt doux et d’autres plutôt forts.

Cette plante est originaire d’Amérique centrale, d’Asie et des Antilles. En fait, le mot piment désigne à la fois la plante et les fruits. On peut trouver du piment frais, sec ou en poudre. En plus de ses qualités piquantes, il est aussi très apprécié pour sa saveur et son parfum. Par ailleurs, il entretient notre santé grâce à certains de ses composants.

La capsaïcine est l’un des composants du piment qui génère des bienfaits à notre organisme. Ce composé actif a été reconnu par la médecine pour ses propriétés antibactériennes, antiseptiques, diurétiques, sudorifiques (dépuratif) et digestives. Le piment soigne la grippe, les rhumes et aide à prévenir les maladies cardio-vasculaires.

Appliqué sur la peau, il soulage l’arthrite, les rhumatismes et la dystrophie (trouble de croissance d’un organe). Par contre, il est strictement déconseillé d’appliquer du piment sur une plaie car la douleur serait insupportable. Pour soulager la sensation de brûlure dans la bouche due à un piment trop fort, le LAIT est conseillé car il se révèle plus efficace que l’eau.

En plus de ses propriétés, le piment entretient notre santé par les vitamines qu’il apporte à notre organisme. Il contient en effet des vitamines A, E, C et K. La vitamine A permet de faciliter le métabolisme, la fixation, l’assimilation des acides aminés et des protéines. Le rôle de la vitamine E est de stopper les phénomènes d’oxydation dans notre organisme. Par son caractère liposoluble, elle pénètre donc facilement dans la structure cellulaire de la peau.

La vitamine K aide surtout à combattre les hémorragies et les divers troubles hépatiques. Elle contribue aussi à la guérison de l’urticaire et des engelures. La vitamine C a été pendant longtemps considérée comme le composant amincissant du piment, mais essentiellement, elle soutient notre système immunitaire.

L’effet minceur obtenu en consommant du piment vient de ses autres composants, comme les fibres. Un piment en contient environ 3 grammes. Des recherches scientifiques ont prouvé que les fibres de cette plante augmentent la sensation de satiété dans l’organisme de la personne qui la consomme. La consommation de piment augmente aussi la fréquence cardiaque et fait suer notre organisme, permettant ainsi de brûler les graisses ou du moins d’utiliser les énergies.

Si vous voulez suivre un régime minceur sans manger de piment, des comprimés à base de capsaïcine sont en vente dans les pharmacies. Toutefois, prenez toujours l’avis de votre pharmacien ou de votre docteur en cas de doute.

Sans Cellulite