Que Recherchez-Vous ?

Chargement...

Vidéo MOTIVATION par Kerim Y.

mercredi 17 avril 2013

Les bienfaits du curcuma (Curcuma aromatica)

Curcuma, Turmerie sauvage ou Safran des Indes

Si la couleur JAUNE VIF et le goût épicé du curcuma sont familiers aux amateurs de cuisine indienne, les VERTUS MÉDICINALES de cette plante sont moins connues. Au cours des vingt dernières années, l'efficacité du curcuma dans le traitement des troubles digestifs et hépatiques a été confirmée par les études scientifiques. Cette plante a également un effet anticoagulant, anti-inflammatoire et hypocholestérolémiant.

Principaux effets bénéfiques

  • Stimule les sécrétions biliaires
  • Anti-inflammatoire
  • Soulage les douleurs de l'estomac
  • Antioxydant
  • Antibactérien
Un médicament à large action

Les vertus thérapeutiques multiples et inattendues du curcuma ont été mises à profit depuis des années dans la médecine traditionnelle chinoise et indienne. Le curcuma s’avère être un antalgique puissant pour traiter les douleurs dues à l’arthrite, au rhumatisme, à la tendinite, à la menstruation. Il soigne aussi les inflammations dermiques et ophtalmologiques et guérit la gale. Son effet antibactérien lui permet de soigner les blessures par saupoudrage sur la plaie.

Le curcuma exerce une action tonifiante du tube digestif et stimule l’appétit. Il agit comme un protecteur de la muqueuse gastrique, prévient et traite ainsi les troubles gastriques et guérit les ulcères d’estomac.

Plus en profondeur, il régularise les fonctions de la bile et protège l’organisme contre l’accumulation dans les tissus du mauvais cholestérol (LDL) tout en jouant un rôle important dans la diminution de la teneur en cholestérol du sang. Il évite ainsi l’apparition des maladies dégénératives des artères. Le curcuma a aussi une action fluidifiante du sang et prévient des autres accidents cardiovasculaires.

La molécule de curcumine a une action anti-cancéreuse qui empêche l’évolution du cancer du sang, des tumeurs malignes et prévient le cancer de la prostate. Pour le troisième âge, le curcuma stimule le système immunitaire et protège contre la maladie d’Alzheimer.

Le curcuma, stimulant du foie, est le remède traditionnel de la jaunisse dans les médecines ayurvédique et chinoise. C'est également un remède ancestral contre l'acidité gastrique et autres troubles digestifs, car elle stimule la sécrétion de mucus et protège ainsi l'estomac. Elle atténue aussi les nausées.


1. Anti-inflammatoire - Le curcuma est un anti-inflammatoire puissant II serait même plus efficace que l'hydrocortisone.


2. Curcumine - Appliqué sur la peau et exposé au soleil, le curcuma est un antibactérien puissant, car il contient de la curcumine. Cet antioxydant serait plus actif que la vitamine E.


3. Cholestérol - En Chine, des essais cliniques datant de 1987 ont montré que le curcuma abaissait le taux de cholestérol.


4. Cancer - Le curcuma serait un traitement préventif efficace pour les personnes risquant de développer un cancer.


5. Arthrite et allergies - Si le curcuma ne soulage pas les douleurs, son action anti-inflammatoire le rend néanmoins efficace en cas d'arthrite et autres affections inflammatoires comme l'asthme et l'eczéma.


6. Problèmes circulatoires - Le curcuma est aujourd'hui présent comme anti-inflammatoire, fluidifiant du sang et hypocholestérolémiant, pour limiter les risques d'attaque d'apoplexie et de crise cardiaque.


7. Dermatologie - Appliqué sur la peau, le curcuma soigne efficacement plusieurs types d'affections dont le psoriasis et les mycoses.


8. Autres effets - Les recherches ont démontré l'action anticoagulante du curcuma, fluidifiant sanguin. Celui-ci augmente aussi les sécrétions biliaires et a une action protectrice sur l'estomac et le foie.

Comment utiliser le curcuma en traitement médical

Pour optimiser l’action curative du curcuma, il faut savoir tirer profit de la solubilité de la curcumine dans les corps gras, alors il est conseillé de le mélanger avec de l’huile alimentaire dans les préparations culinaires. De plus, l’association avec la pipérine du poivre augmente de mille fois l’absorption intestinale de la curcumine. Ainsi, il convient d’assaisonner les préparations culinaires quotidiennes avec une cuillerée à thé de curcuma et d’une à trois pincées de poivre. 

En infusion, mélangez une cuillerée à café de curcuma avec une pincée de poivre dans un verre de lait de vache ou de soja. En infusion mixte avec le gingembre, on fait une décoction de 5 minutes d’une cuillerée à café de curcuma avec un bout de racine de gingembre de 2 centimètres. 


Contre le cancer du colon et du rectum, il est recommandé de prendre chaque jour 3,6 grammes de curcuma. Pour lutter contre la maladie d’Alzheimer, la prescription consiste en une prise 3 fois par jour avant chaque repas d’une gélule avec un verre d’eau. Enfin en anti-inflammatoire, la prise quotidienne est de un quart de cuillérée à thé de curcuma mélangé dans un verre d’eau.

Sans Cellulite